Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Greivis Vasquez détaille le futur rôle de Zion Williamson aux Pelicans

Le nouveau « head coach associé » de l’équipe de G-League de New Orleans n’attend pas que le premier choix de la dernière Draft soit le sauveur des Pelicans.

Retraité des parquets NBA à l’âge de 29 ans à cause de blessures chroniques à la cheville, l’arrière vénézuélien Greivis Vasquez a récemment rebondi dans le coaching staff des Erie Bayhawks, l’équipe de G-League des Pelicans.

Introduit dans le staff en Summer League, il a même été nommé « head coach associé » des Erie Bayhawks avec Ryan Pannone pour la saison à venir. L’ancien feu follet des New Orleans Hornets (14 points et 9 passes décisives en moyenne en 2012-2013, le 3e meilleur passeur de la NBA cette saison derrière Rajon Rondo et Chris Paul) a ainsi été souvent amené à travailler avec Zion Williamson depuis la Draft.

Première mission : retrouver la ligne

Interrogé sur le poids de forme du nouveau joyau de la franchise de Louisiane, Greivis Vasquez assure que le staff avait déjà pris le problème à bras le corps pour essayer de ramener son poulain à une balance plus raisonnable.

« On travaille déjà dessus et il fait du super boulot. Il écoute beaucoup, il est malléable, il est tout ce dont on pourrait dire d’un premier choix de Draft. Il bosse sur son corps et fait tout ce qu’il est censé faire en tant que rookie. Il est actuellement avec les Saints (NFL), dans leurs installations, à bosser avec eux », a-t-il précisé en marge de son intervention au Jr. NBA Global Championship à Orlando.

« La pression ne reposera pas uniquement pour lui »

Greivis Vasquez a également évoqué les futures attentes du staff par rapport à sa nouvelle star. Pour lui, il ne sera pas question de lui mettre la pression. L’idée est plutôt de faire d’en faire un parfait « glue guy », celui qui ramasse les miettes et fait le sale boulot, le facteur X plutôt que l’arme numéro un.

« Il ne pourra pas être parfait, mais on n’attend pas de lui qu’il fasse des choses insensées. On a besoin qu’il soit notre « glue guy ». On a Jrue Holiday à côté de lui, un gars qui devrait être dans la course pour le titre de MVP la saison prochaine. Donc la pression ne reposera pas uniquement sur lui. Je pense qu’il va vraiment faire une grande saison et je dis ça parce que j’ai passé la majeure partie de mon été avec l’équipe et que je travaille particulièrement avec lui ».

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

New Orleans Pelicans en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés