Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Il y a 15 ans, Tayshaun Prince réalisait un des plus grands contres de l’histoire

Jusqu’au Game 7 des Finals 2016 et LeBron James, l’ancien ailier des Pistons avait réalisé le plus grand contre de l’histoire des playoffs sur Reggie Miller, le 24 mai 2004.

Entre 2004 et 2016, quand on prononçait l’expression « The Block », cela renvoyait immédiatement à Tayshaun Prince et à son action face à Indiana et Reggie Miller. Depuis, LeBron James est passé par là et son contre dans le Game 7 des Finals 2016 sur Andre Iguodala s’est installé comme la référence.

Néanmoins, celui de l’ailier des Pistons fut également un grand moment de l’histoire des playoffs. Dans cette finale de conférence Est, Indiana a remporté le premier match mais dans cette deuxième manche, Detroit a le ballon et mène de deux points (69-67) alors qu’il reste moins d’une minute à jouer.

Le chasedown block parfait

L’espoir renaît pour les Pacers quand Jermaine O’Neal contre Rasheed Wallace et que Jamaal Tinsley gratte le ballon des mains de Chauncey Billups avant de l’envoyer à Reggie Miller à 22 secondes du terme. Le shooteur, tout seul, n’a plus qu’à monter au cercle pour égaliser.

Mais cet espoir est balayé par Tayshaun Prince, sorti de nulle part pour contrer la légende d’Indiana. L’ailier des Pistons termine sa course dans les tribunes et les Pistons s’imposent finalement dans une bataille de tranchées comme il n’en existe plus : 72-67 et 26 contres ! Detroit a shooté à 34% de réussite, Indiana à 27%…

Cette action mythique illustre les statistiques de cette finale de conférence, véritable monument défensif : Detroit s’imposera 4-2 en marquant seulement 75.2 points de moyenne à 37%, face aux 72.7 points d’Indiana, à 35%.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés