Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
Interviews News

Interview Nikola Vucevic : « Mes amis me demandent où je vais signer »

Comme Evan Fournier, Nikola Vucevic ne comprend pas pourquoi son Magic craque au plus mauvais moment. Pour Basket USA, il tente de trouver des explications.

Nikola, pourquoi ce n’est plus la même équipe d’Orlando depuis la coupure du All-Star Game. Les défaites contre les petites équipes s’accumulent et ce n’est pas une bonne chose si vous voulez participer au playoffs…

Je ne sais pas, je ne sais pas… C’est vrai que depuis le All-Star Break et la défaite à Chicago, ce n’est plus la même chose. Alors il y a eu de belles victoires face à de grosses équipes. Je pense aux Warriors, Raptors par exemple, mais dans l’ensemble ce n’est pas bon. Mercredi soir, on a joué un concurrent direct à la 8e place. C’était très important pour nous de bien jouer pour être en mesure de l’emporter. Mais nous avons pas joué au niveau, nous avons un peu répondu au début du troisième quart temps, mais ce n’est pas suffisant. Quand on passe devant au score milieu du troisième, on doit être capable de garder cette avance. Cette défaite fait mal, Washington se rapproche de nous, Miami a pris deux victoires d’avance. Ce n’est pas terminé encore, mais cela ne sera pas facile. C’est à nous de faire une petite série avec nos matchs qui arrivent.

Justement, que doit faire Orlando pour être capable de réaliser la bonne série qui peut vous porter en playoffs ?

Jouer avec de l’intensité en défense et en attaque pendant 48 minutes. C’est notre gros problème. On peut faire un très bon 1er quart-temps puis être absent pendant plusieurs minutes. On doit trouver le bon équilibre le plus rapidement possible, pour ne pas avoir de regrets à la fin. La fin de saison est importante, très importante même. Cinq matchs de suite à domicile. On se doit de faire le boulot à la maison. C’est très important pour nous et pour nos fans.

« Ne pas avoir de regrets à la fin »

Personnellement, vous êtes dans la forme de votre vie. Ce serait dommage de ne pas jouer les playoffs…

Les stats personnelles, c’est bien mais gagner et amener Orlando en playoffs, reste ma priorité. J’aime quand l’équipe gagne, je dois l’aider à gagner donc chaque soir je donne le meilleur de moi-même. Bien sûr que je suis content de ce que je réalise, mais ça passe au second plan. Ce soir, face aux Cavs on doit retrouver la victoire. Nous avons jamais été aussi proches de jouer les playoffs. Je veux y arriver avec cette équipe, ces gars. Ce sera dur, mais rien n’est impossible, il faut s’en donner les moyens.

C’est votre dernière année de contrat ici à Orlando. La fin de saison approche, c’est peut-être vos dernières semaines avec le maillot du Magic sur le dos ?

Je n’ai pas voulu y penser en début de saison et je n’y pense toujours pas. Je voulais faire une grande saison et ne pas penser à mon avenir. Ce n’est pas simple car on me demande souvent si je vais rester à Orlando ou partir ailleurs. Mes amis, mes proches me disent « Alors tu vas où ? Tu signes où ? ». Je ne sais pas, ça commence en juillet nous sommes en mars. Je suis concentré que sur les playoffs.

Playoffs ou pas, ça restera tout de même une saison importante avec le All-Star Game à Charlotte mais aussi et surtout la naissance de votre premier enfant…

C’est une des plus belles périodes de ma vie, c’est certain. Côté professionnel, je réalise de belles choses sur le terrain, j’ai connu le All-Star Game. J’étais tellement heureux après tant d’années à Orlando de représenter la ville à Charlotte. Mais la naissance de mon fils reste le plus beau moment de ma vie. Quand je rentre chez moi, après les matches, je suis tellement heureux de le voir, de le prendre dans mes bras. Je comprends maintenant pourquoi on dit qu’avoir un enfant est un moment magique. Ma femme nous a donné notre premier fils, je suis très heureux pour nous et pour toute notre famille.

Propos recueillis à Washington

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *