Pariez en ligne avec Unibet
  • CHA2.41DET1.58Pariez
  • ORL1.62SAN2.32Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Avec du recul, Blake Griffin pense avoir été plus fort que la malédiction des Clippers

Alors qu’on fêtera bientôt le premier anniversaire du transfert de Blake Griffin à Detroit, les Pistons ont encore du mal à trouver de la régularité, avec une neuvième place à l’Est (17 victoires – 21 défaites), quand les Clippers eux ont parfaitement tourné la page du « Big Three » avec une quatrième place à l’Ouest (23 – 16).

Mais le principal pour l’intérieur, c’est que son équipe soit encore dans la course. « Si tu arrives en postseason, tu comptes, que tu sois huitième ou premier, parce que tu joues du basket de playoffs » décrit-il pour ESPN, qui a voulu faire une sorte de bilan avec lui, un an après la fin de son histoire à Los Angeles.

Une histoire que certains ne voulaient pas voir naître lorsque le jeune Blake Griffin est arrivé en NBA. Pour son bien…

« C’était un peu comme une mode. Les gens ne voyaient pas les Clippers de la même façon. Je me souviens qu’au moment de ma Draft, je crois que c’est Bill Simmons (journaliste américain) qui avait écrit un article en disant que je devais les prévenir que je ne voulais pas être drafté là-bas. Des tonnes de gens me disaient : « Tu ne veux pas aller chez les Clippers ». Je n’entendais que ça », se souvient l’intérieur.

« J’aurais aimé que certaines choses se passent différemment »

« Sauf que non seulement ça s’est bien passé, mais j’ai connu un succès raisonnable dans un endroit où on parlait littéralement de « malédiction des Clippers ». Et voilà où j’en suis aujourd’hui. »

« Franchise player » à Detroit avec un gros salaire, cinq sélections au All-Star Game, et des highlights qui resteront longtemps dans les archives de la NBA. Mais aussi des blessures qui ont entraîné bon nombre de déceptions à Los Angeles, et qui ont finalement poussé la franchise à le transférer à Detroit moins d’une saison après l’avoir prolongé à prix d’or.

C’est cette deuxième partie que beaucoup retiennent, sans aucune finale de conférence pour cette escouade des Clippers dont il faisait partie. Mais cette dernière aura réussi à redorer la triste image de la franchise, en tournant la page Donald Sterling.

« Je ne dis pas que ce que j’ai accompli avec les Clippers constitue mon « héritage » ou mon « succès », je ne parle pas de ça. Mais on attendait quelque chose de moi, de cette situation, et ça a été surpassé. Donc je m’en fiche, vraiment. C’est comme ça que je vois les choses, très honnêtement. J’aurais aimé que certaines choses se passent différemment, mais j’ai beaucoup appris, j’ai joué avec beaucoup de grands joueurs, dans des grands matchs. J’ai connu de belles expériences. Maintenant, je suis passé à autre chose. »

Blake Griffin Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2010-11 LAC 82 38 50.6 29.2 64.2 3.3 8.8 12.1 3.8 3.1 0.8 2.7 0.6 22.5
2011-12 LAC 66 36 54.9 12.5 52.1 3.3 7.6 10.9 3.2 3.3 0.8 2.3 0.7 20.7
2012-13 LAC 80 33 53.8 17.9 66.0 2.3 6.0 8.3 3.7 2.9 1.2 2.3 0.6 18.0
2013-14 LAC 80 36 52.8 27.3 71.5 2.4 7.1 9.5 3.9 3.3 1.2 2.8 0.6 24.1
2014-15 LAC 67 35 50.2 40.0 72.8 1.9 5.7 7.6 5.3 2.9 0.9 2.3 0.5 21.9
2015-16 LAC 35 33 49.9 33.3 72.7 1.5 6.9 8.4 4.9 2.7 0.8 2.4 0.5 21.4
2016-17 LAC 61 34 49.3 33.6 76.0 1.8 6.3 8.2 4.9 2.6 0.9 2.3 0.4 21.6
2017-18 * All Teams 58 34 43.8 34.5 78.5 1.3 6.1 7.4 5.8 2.4 0.7 2.8 0.3 21.4
2017-18 * LAC 33 35 44.1 34.2 78.5 1.4 6.6 7.9 5.4 2.4 0.9 3.0 0.3 22.6
2017-18 * DET 25 33 43.3 34.8 78.4 1.1 5.6 6.6 6.2 2.4 0.4 2.6 0.4 19.8
2018-19 DET 75 35 46.2 36.2 75.3 1.3 6.2 7.5 5.4 2.7 0.7 3.4 0.4 24.6
2019-20 DET 1 24 50.0 33.3 75.0 0.0 7.0 7.0 6.0 1.0 0.0 4.0 0.0 19.0
Total   605 35 50.2 34.2 69.3 2.2 6.8 9.0 4.5 2.9 0.9 2.6 0.5 21.9

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Detroit Pistons en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés