News

Fait divers : les Celtics « profondément troublés » par les accusations contre Jabari Bird

Arrêté il y a quelques jours suite à des accusations d’agression à l’encontre de sa petite amie, Jabari Bird est passé devant le juge, les détails des poursuites à l’encontre de l’arrière (1m98, 24 ans) des Celtics étant donc révélés en détail.

Et la version donnée par le procureur fait froid dans le dos. D’après le rapport de police, Jabari Bird s’en serait ainsi pris à sa petite amie pendant plusieurs heures, l’étranglant une douzaine de fois, jusqu’à lui faire perdre connaissance. Obligée de s’enfermer dans la salle de bain ou de se cacher sous un lit, la victime aurait également été projetée contre un mur, alors que le basketteur s’en prenait à elle pendant près de quatre heures.

Il l’aurait également traînée par les chevilles pour la ramener dans l’appartement alors qu’elle avait réussi à atteindre la porte.

La petite amie de Jabari Bird a expliqué avoir réussi à s’enfuir uniquement parce que le joueur de Boston avait été pris de convulsions, ce qui a obligé ce dernier à se rendre à l’hôpital et a d’ailleurs retardé la tenue de cette première audience.

Face à de telles accusations, et alors que le basketteur aurait également menacé de tuer sa petite amie, par SMS, si elle ne revenait pas, le juge a demandé une très forte caution de 100 000 dollars, que l’avocat de Jabari Bird a jugé « ridicule », expliquant qu’il y avait « deux versions » dans cette affaire, sans donner celle de son client.

Dans la foulée, les Celtics ont publié un communiqué qui laisse peu de doutes sur le peu d’avenir de l’intéressé au sein du club.

« Avant tout, nos pensées vont à la victime de cet incident », écrit l’équipe. « Les Celtics déplorent toute forme de violence domestique, et nous sommes profondément troublés par les allégations contre Jabari Bird. Conformément à la politique de lutte contre la violence domestique dans l’accord collectif en NBA, les affaires de ce genre sont traitées par la ligue, et non par l’équipe, et les Celtics vont donc travailler avec la ligue et les autorités locales pour les aider dans leurs enquêtes en cours. L’équipe n’aura pas d’autres commentaires pour le moment. »

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *