Interviews News

Interview Alpha Kaba : « Jouer avec quelqu’un comme Trae Young, c’est bien pour moi »

Auteur de 10 points et 5 rebonds en 18 minutes, son meilleur match à Las Vegas, Alpha Kaba commence à se prendre au jeu. Le jeune intérieur français des Hawks a dû accepter un DNP pour commencer mais depuis, il saisit sa chance à pleines mains. De plus en plus en phase avec Trae Young, Alpha Kaba espère pouvoir montrer encore davantage sur la fin du tournoi. Les Hawks seront opposés cette nuit à Indiana pour leur premier tour des playoffs de cette Summer League.

« Mieux je me sens en défense, mieux je me sentirai en attaque »

Alpha, vous avez réussi un bon match face à Chicago. Comment jugez-vous votre performance ?

« Comme John [Collins] ne joue pas, ça me donne plus d’opportunités. Le coach m’a fait confiance et m’a donné plus de temps de jeu. J’ai essayé de saisir ma chance et de faire du mieux possible. Je suis content d’avoir pu aider l’équipe à accrocher cette victoire. »

L’enchaînement des matchs, avec plus de minutes à chaque fois après un premier match sans jouer, vous fait le plus grand bien. Comment vous sentez-vous sur le terrain ?

« Forcément, plus on joue, plus on a de confiance. Je me sens de mieux en mieux, j’ai plus de rythme, je ressens le jeu tout simplement de mieux en mieux. »

De quoi êtes-vous le plus satisfait ?

« La victoire déjà. C’est notre première donc, c’est forcément important. Et puis, sur ma prestation, je suis content aussi. C’est vrai que je marque 10 points et j’essaie de montrer des choses en défense. Après le reste suit en attaque. Mieux je me sens en défense, mieux je me sentirai en attaque. »

Face à Wendell Carter Jr. qui est un des intérieurs les plus talentueux de la Draft, vous avez bien tenu le choc sur vos duels, ça doit vous motiver ?

« Quel que soit le joueur en face de moi, je me donnerai toujours à fond. J’ai peur de personne, on va dire. En tout cas, je n’ai pas peur de l’affrontement, au contraire. En général, je réussis des bons matchs quand j’ai une grosse opposition. Ça s’est vu [hier]. J’aime avoir de l’opposition, et je veux montrer que je suis là. »

Votre relation avec Trae Young semble prometteuse. Il vous trouve bien sous le cercle avec plusieurs dunks à votre actif. Vous aimez jouer avec lui ?

« J’aime vraiment son jeu. On a pu entendre des mauvaises choses sur lui avec ses premiers matchs. Mais c’est sa première ligue d’été. C’est compliqué pour tout le monde de se mettre en confiance pour une première fois. D’autant plus avec la hype et la pression qu’il a. J’aime bien son jeu et c’est un bon passeur malgré ce qu’on peut entendre. Il a une vraie intelligence de jeu et un vrai altruisme. »

Ça se joue à l’instinct à ce niveau-là, sans trop de préparation en amont ?

« Oui, c’est à l’instinct. Il perçoit bien comment la défense bouge. Même s’il est plus jeune que moi, il me donne des conseils et je l’écoute. Tout conseil est bon à prendre. C’est un joueur intelligent, et j’aime jouer avec lui. Il arrive bien à me trouver donc c’est forcément positif pour moi. »

« On a plus de ballons que dans le jeu européen »

Pensez-vous arriver à bien décoder le jeu NBA maintenant, en profitant du spacing ?

« J’aime ce genre de jeu, le jeu NBA. C’est plus ouvert. Lors de notre camp d’entraînement, on a pas mal insisté sur la ligne à quatre points, entre guillemets. Ils avaient marqué cette ligne dans la salle d’entraînement, pour qu’on s’habitue à créer de l’espace. Comme ça, tout le monde est bien écarté, on peut se poser des écrans et couper dans les espaces. On a plus de ballons que dans le jeu européen. »

Dans ce contexte, votre entente avec Trae Young, le joueur appelé à devenir star, peut également peser dans la balance. Est-ce quelque chose à laquelle vous songez aussi ?

« Forcément, ça peut jouer en ma faveur. On sait que la NBA fonctionne aussi comme ça, avec la hype. Il faut qu’on ait l’oeil sur nous ou qu’on parle de nous. Jouer avec un joueur comme lui, c’est vraiment bien pour moi. Et puis, j’aime son jeu donc c’est très positif. »

Votre coach, Chris Jent, évoquait votre moteur, votre capacité d’accélération et votre mobilité pour un intérieur. Est-ce un atout que vous essayez particulièrement de mettre en valeur cette semaine ?

« C’est ma force. Avec TJ [Parker] déjà à l’Asvel, on me demandait d’être fort sur ma défense, sur les contres, sur ma course, pour être le premier de l’autre côté. Je suis un intérieur mais j’ai cette qualité de pouvoir courir très rapidement d’un panier à l’autre. J’essaie de faire jouer ça en ma faveur car c’est ce qu’ils aiment en NBA, le jeu rapide. »

Plus globalement, comment ça se passe pour votre deuxième ligue d’été ?

« Oui, comme c’est ma deuxième année, on va dire que j’ai déjà l’habitude. J’ai plus de confiance car je connais déjà le type de jeu américain. Malgré ça, j’ai pas beaucoup de temps de jeu mais j’essaie de saisir ma chance à chaque opportunité. On a déjà deux intérieurs imposants dans l’effectif avec Omari [Spellman] et John Collins. C’est difficile de s’imposer derrière eux mais j’essaie de rester patient et de saisir l’opportunité à chaque fois que je suis sur le terrain. »

On vous sent plus à l’aise physiquement, plus intense aussi près du cercle. Vous confirmez ?

« Oui, j’ai fait beaucoup de travail physique cette saison. On a de très bons préparateurs physiques [à l’Asvel] et j’y étais tous les jours pour faire de la musculation. Le but n’était pas forcément de soulever des poids lourds mais de développer ma force et de perdre de la graisse. Ça m’a beaucoup aidé à me sentir mieux sur le terrain. C’était une très bonne chose pour mon jeu. »

Votre blessure en cours de saison vous a évidemment ralenti, est-ce que tout va bien maintenant ?

« C’est ma tendinite. C’est quelque chose que j’ai depuis que je suis jeune. Je sais que je vais toujours devoir faire avec. Je sais que je vais devoir faire attention à ça et préparer mes muscles en fonction. »

Propos recueillis à Las Vegas

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *