Draft News

Entre Miles Bridges et Michael Porter Jr, Charlotte a fait le choix de la raison

Quelques jours après avoir lancé les hostilités en envoyant Dwight Howard aux Nets, les mouvements des Hornets ont été suivis de près hier soir. Il y a un an, la franchise de Caroline du Nord laissait filer Donovan Mitchell (malgré l’intérêt porté par Steve Clifford), pour mieux miser sur Malik Monk avec le 11e choix, pour un résultat mitigé jusque-là.

Cette fois, le front office de Charlotte a hésité entre Michael Porter Jr et Miles Bridges, et a finalement opté pour le choix de la raison en jetant son dévolu sur l’ancien de Michigan State, drafté par les Clippers (également avec le 11e choix) et échangé dans la foulée contre le meneur Shai Gilgeous-Alexander.

L’option Michael Porter Jr a été « considérée »

Petit intérieur de 2m01 réputé pour sa polyvalence (17 points, 7.6 rebonds avec Michigan State), Miles Bridges était « clairement au-dessus du lot » parmi les choix restants, une fois passés les dix premiers picks, selon le GM Mitch Kupchak. « C’était le gars qui restait », a-t-il poursuivi. Buzz City aurait pu légitimer son surnom en prenant Michael Porter Jr (finalement drafté par les Nuggets à la 14e place), mais les soucis de dos de l’ailier de Missouri ont eu raison de l’intérêt des Hornets.

« Évidemment, il a été un sujet de discussion ces deux ou trois dernières semaines », a ajouté Mitch Kupchak au sujet de Michael Porter Jr. « On a effectivement considéré cette option. On est allé à Chicago il y a deux semaines pour son workout. On avait prévu d’y retourner la semaine dernière pour un test médical et un second workout. Comme vous le savez, l’événement a été annulé. Au vu des résultats, ce n’était pas dans notre intérêt ».

Avec Miles Bridges, le nouveau coach James Borrego sait qu’il pourra s’appuyer sur un élément explosif, un « energizer » qui tentera de montrer sa valeur derrière Marvin Williams au poste 4 ou Michael Kidd-Gilchrist et Nicolas Batum au poste 3. 

« Il peut défendre sur au moins trois, peut-être quatre positions. Je crois qu’il est prêt à nous aider immédiatement dans ce secteur », a poursuivi Mitch Kupchak. « Il joue dur et c’est un bon gamin. Il est très athlétique et vient d’un bon programme. Je pense qu’il va devenir meilleur de jour en jour. Offensivement, je pense qu’il va devoir travailler sur certains aspects pour l’aider à jouer en NBA. »

Un régime qui en dit long

Le rookie a poursuivi dans le sens de son GM, conscient du travail qu’il lui reste à accomplir.

« Je dois m’améliorer ballon en main pour créer mon propre tir. J’ai le sentiment que j’aurais pu être plus agressif vers le cercle durant ma carrière à l’université. »

Avant la Draft, Miles Bridges avait déjà commencé à se préparer à sa nouvelle vie en perdant plus de 7 kilos le mois dernier en se pliant à un régime sec, avec beaucoup d’eau et surtout sans friture. Un régime qui montre son degré de motivation.

Au deuxième tour, Charlotte a également drafté le meneur de Kansas Devonte Graham (23 ans, 1m88) avec le 34e choix et l’ailier lituanien Arnoldas Kulboka (20 ans, 2m05) en provenance d’Orlandina Basket (55e choix) en Sicile avec qui il a décroché le trophée de meilleur espoir de la Basketball Champion’s League cette saison.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *