NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
ORL
MIN1:00
ATL
BRO1:30
TOR
CHA1:30
MIA
DAL2:00
MEM
SAC2:00
MIL
OKC2:00
NOR
CLE2:00
PHO
DET3:00
UTH
WAS3:00
LAC
DEN4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • ORL1.27MIN3.7Pariez
  • ATL2.28BRO1.66Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Trop perso, Kevin Durant a vite corrigé le tir

Laisser le jeu venir à soi. Voilà une expression que les sportifs utilisent souvent, et lorsqu’on est une star, c’est très compliqué d’être patient. Stephen Curry l’a été cette nuit, et de manière générale, il a pris l’habitude d’attendre le 3e quart-temps pour régler la mire après quelques premières mi-temps moyennes.

Pour Kevin Durant, qui ne dirige pas le jeu, c’est plus compliqué. L’ailier des Warriors est un scoreur. Peut-être le meilleur attaquant de la NBA, et lorsque la défense lui laisse très peu d’espace, il force. Ce fut le cas dans les Game 4 et 5, et parfois en première mi-temps du Game 7 où on l’a vu prendre quelques tirs hors système. Comme sur la dernière action où les Warriors pouvaient faire défiler le chrono mais où il a pris un tir trop tôt, et derrière Eric Gordon l’a sanctionné au buzzer…

« Je pense que tout le monde était tellement excité de jouer, que parfois, on veut tellement en faire trop qu’on en vient à jouer de manière personnelle » reconnaît-il en conférence de presse. « Je le sais, surtout dans les matches 4 et 5, où je l’ai ressenti personnellement. Je peux donc le voir un peu dans l’équipe, et une fois que je le vois, et on sait tous ce que c’est, on essaie de lutter contre ça. »

« C’est mentalement que je dois trouver des solutions »

Auteur de 34 points dans le Game 7, Kevin Durant avoue qu’il lui arrive de la jouer perso, et il estime tout simplement qu’il est à un moment charnière de sa carrière.

« À ce stade de ma carrière, c’est mentalement que je dois trouver des solutions. Je sais ce que je suis capable de faire physiquement. Je sais ce qui marche. Mais ils ont fait tellement du bon boulot pour switcher en défense. Je sais que dans l’équipe, on fait tout une histoire du jeu en isolation. On en parle beaucoup. Pour moi, après les deux premiers matches, j’ai simplement eu le sentiment que je pouvais tirer beaucoup de leurs changements et des mismatches. »

Mais voilà, Kevin Durant s’est précipité et s’est entêté : « Quand je pénétrais, ils ont commencé à placer plusieurs joueurs devant moi, à aider… Je n’avais pas vu ça pendant quelques matches. Je fonçais dans le tas. Comme je forçais, j’allais trop vite dans mes déplacements et mes pénétration. Ça m’a fait trop réfléchir. »

Steve Kerr : « Kevin veut que tout soit parfait, mais rien n’est jamais parfait »

Mais cette nuit, Kevin Durant avait donc décidé de laisser le jeu venir à lui, et c’est dans le 4e quart-temps qu’il a pris le relais de Stephen Curry pour assommer les Rockets.

« Je me suis simplement dit qu’il fallait que j’oublie tout ça, et que je joue, tout simplement. Ce soir, j’ai essayé de me donner à fond en défense, et de laisser l’attaque venir à moi. Avant, je pensais trop à mon attaque avant les matches. Mentalement, j’ai simplement essayé de trouver une solution, et je suis content qu’on rentre à la maison avec une victoire plutôt qu’une défaite. »

Témoin de ce changement d’attitude, Steve Kerr est fier de son joueur.

« Une des choses que j’aime chez lui, c’est sa vulnérabilité. Il est comme vous et moi » conclut le coach des Warriors. « Il est humain, mais c’est un joueur incroyablement talentueux. Il veut que tout soit parfait, mais rien n’est jamais parfait. On souhaite juste qu’il prenne du plaisir car il est tellement talentueux, c’est une personne si géniale et un super coéquipier. Toute l’équipe a connu des hauts et des bas, mais c’est un joueur phénoménal et j’adore le coacher. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Golden State Warriors en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés