News

Rob Pelinka compare les Lakers à Apple

Présent au Draft Combine pour évoquer sa première année en tant que GM des Lakers, Rob Pelinka a insisté sur la jeunesse et le talent de ses troupes afin de montrer que la franchise californienne va dans le bon sens.

Pourquoi ? Parce que les Celtics et les Sixers ont prouvé que des rookies ou des sophomores peuvent briller en playoffs.

« Magic Johnson et moi essayons de construire une équipe où les joueurs sont interchangeables, complets, sans réels postes. Je pense que c’est essentiel. Les playoffs, cette saison, ont révélé que les jeunes joueurs peuvent faire des différences. C’est un fait, le jeu devient de plus en plus rapide et athlétique donc c’est nécessaire pour être compétitif en NBA. Ainsi, on a le sentiment que notre jeune noyau est incroyablement attractif. »

Il y a quelques semaines, l’ancien agent de Kobe Bryant avait souligné le confort historique, trop présent à ses yeux, autour de la franchise. Désormais, les Lakers travaillent davantage et désirent être à la pointe de la ligue.

« On a restauré le caractère des Lakers, là où on était devenu statique. Les free agents ne regardaient plus les Lakers comme une destination potentielle. Pour utiliser une métaphore, c’était comme Blackberry contre Apple. La première marque n’innovait plus, alors que la seconde oui. On essaie de ramener de l’innovation et de l’énergie et les retours des gens de la ligue sont positifs, ils le ressentent. On a les fondations pour accueillir de plus grands noms. »

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *