News

Derrick Rose retrouve les playoffs comme simple « role player »

Avec 6 points en 12 minutes de jeu sur ses 9 apparitions avec les Wolves, Derrick Rose sait bien que son rôle dans le Minnesota est celui d’un joueur de complément. Après sa litanie de blessures et des passages pas vraiment convaincants à New York et Cleveland, il arrive sur la pointe des pieds à Minneapolis, et il va retrouver les playoffs trois ans après y avoir tourné à 20 points de moyenne en 2015.

Il y retrouve d’ailleurs plusieurs anciens coéquipiers de l’époque des Bulls. Avec Tom Thibodeau sur le banc, Derrick Rose partage à nouveau le même vestiaire que Taj Gibson, Aaron Brooks et Jimmy Butler, et si certains craignaient des tensions avec ce dernier, l’ancien MVP balaie ces rumeurs d’un revers de la main.

« Ce n’est pas étrange », maintient Derrick Rose sur ESPN. « On est à deux moments différents de notre carrière. C’est une superstar en ce moment et je suis un gars qui essaie de retrouver une place dans la ligue. Maintenant, c’est comme ça, et on en est tous bien conscient. »

Les deux hommes semblent donc avoir passé l’éponge après une fin de collaboration plus tendue à Chicago. Derrick Rose joue l’humilité, mais avec un peu de fierté : « Jimmy est un énorme joueur, et quand je suis sur le terrain avec lui, bien sûr que je veux essayer de l’impressionner et de lui faire savoir que j’ai encore du basket. »

« Je sais ce qu’il a traversé depuis 2011 »

Mais du côté du All-Star Jimmy Butler, nul besoin de prouver quoi que ce soit.

« Derrick n’a rien à me montrer. Je sais ce qu’il a dans le coeur et combien il respecte le jeu. Il joue toujours très dur et joue comme il faut. On veut qu’il soit lui-même, qu’il fasse ce qu’il est capable de faire. Je trouverai un moyen de m’adapter à ça. Je suis bon dans ce domaine, et lui aussi. Il n’a rien à prouver à qui que ce soit. Il sait ce qu’il est capable de faire, je le sais aussi. Il veut gagner et j’aime l’avoir dans mon équipe. Il joue comme il faut, il a le sourire. Ça me va bien. »

À l’aube d’une nouvelle aventure en playoffs, Jimmy Butler est simplement content de pouvoir compter sur un autre joueur expérimenté. Et selon lui, comme l’a exprimé Tom Thibodeau, Derrick Rose en a encore sous le capot.

« C’était difficile pour lui. Je sais ce qu’il a traversé depuis 2011. Mais il a montré tellement de force mentale. Il n’a jamais abandonné et il n’a jamais pris autant soin de son physique. Je suis content qu’il soit de mon côté et je pense qu’il va rester en NBA. Il va faire tourner quelques têtes. »

Face à Houston, au premier tour des playoffs dans un duel où ils partent largement outsiders, les Wolves recevront peut-être un coup de main de l’ancien MVP 2011…

Derrick Rose Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2008-09 CHI 81 37 47.5 22.2 78.8 1.2 2.7 3.9 6.3 1.5 0.8 2.5 0.2 16.8
2009-10 CHI 78 37 48.9 26.7 76.6 0.8 2.9 3.8 6.0 1.2 0.7 2.8 0.4 20.8
2010-11 CHI 81 37 44.5 33.2 85.8 1.0 3.1 4.1 7.7 1.7 1.1 3.4 0.6 25.0
2011-12 CHI 39 35 43.5 31.2 81.2 0.7 2.7 3.4 7.9 1.3 0.9 3.1 0.7 21.9
2013-14 CHI 10 31 35.4 34.0 84.4 0.9 2.3 3.2 4.3 1.5 0.5 3.4 0.1 15.9
2014-15 CHI 51 30 40.5 28.0 81.3 0.7 2.5 3.2 4.9 1.2 0.7 3.2 0.3 17.7
2015-16 CHI 66 32 42.7 29.3 79.3 0.7 2.7 3.4 4.7 1.3 0.7 2.7 0.2 16.4
2016-17 NYK 64 33 47.1 21.7 87.4 1.0 2.8 3.8 4.4 1.3 0.7 2.3 0.3 18.0
2017-18 * All Teams 25 17 43.5 23.3 87.0 0.5 0.9 1.4 1.5 0.6 0.3 1.4 0.2 8.4
2017-18 * CLE 16 19 43.9 25.0 85.4 0.6 1.2 1.8 1.6 0.9 0.2 1.8 0.3 9.8
2017-18 * MIN 9 12 42.6 16.7 100.0 0.3 0.3 0.7 1.2 0.2 0.4 0.8 0.0 5.8
Total   495 34 45.1 29.6 82.2 0.9 2.7 3.6 5.7 1.4 0.8 2.8 0.4 18.9
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *