News

Le MVP de la nuit : James Harden s’éclate dans les Rocheuses

En à peine deux minutes, James Harden a écœuré, martyrisé le pauvre Devin Harris. C’était à la toute fin du premier quart-temps, dans la victoire des Rockets à Denver. Le barbu lui a tout fait : d’abord le step-back à 3-points avec faute, puis le jumper à 2-points avec la faute, puis… une faute obtenue sur une nouvelle tentative derrière l’arc. Bilan des comptes : 3 fautes consécutives côté Harris (!) et 14 points, au total, pour finir cette période côté Harden.

Le gaucher s’est à nouveau régalé dans la défense adverse. Variant entre le tir longue distance et le drive selon les changements défensifs, Harden s’est de nouveau fait un malin plaisir pour récolter les fautes adverses, à plusieurs reprises sur ses tirs à 3-pts. Avec son 13/16 sur la ligne, le meneur a confirmé son statut de plus gros shooteur de lancers de la ligue.

« On a vu beaucoup de défenses différences, remarquait Trevor Ariza après la rencontre, et peu importe qui ils mettent sur James, il y a une bonne chance qu’il marque. On lui donne la balle et on le laisse créer. Ça fonctionne bien pour nous. »

L’ailier dit vrai. Avec ses 41 points cette nuit (dont 27 en première période !) – son 9e match de la saison à 40 pts ou plus – 8 rebonds et 7 passes, Harden a mené les siens vers une 12e victoire consécutive. Une victoire pour laquelle il a fallu batailler jusqu’au bout devant des Nuggets accrocheurs. Mais c’est de nouveau Harden qui trouvera les ressources en fin de rencontre.

« Nous devons finir les matchs comme ça, en ayant une avance de 17 points au quatrième quart, notait l’intéressé. C’est une bonne chose que nous l’ayons terminé dans le bon sens. On a fait les stops quand nous en avions besoin et on a rentré nos tirs. »

Depuis fin décembre, les Rockets en sont à 21 victoires pour 4 défaites. Sur cette série actuelle de 12 victoires, les Texans l’emportent avec une moyenne de 12,5 points d’avance, la victoire de cette nuit étant la plus « courte ». À ce rythme collectif et personnel-là, on voit mal le titre de MVP échapper au père Harden.

James Harden Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2009-10 OKC 76 23 40.3 37.5 80.8 0.6 2.6 3.2 1.8 2.6 1.1 1.4 0.3 9.9
2010-11 OKC 82 27 43.6 34.9 84.3 0.5 2.6 3.1 2.2 2.5 1.1 1.3 0.3 12.2
2011-12 OKC 62 31 49.1 39.0 84.6 0.5 3.6 4.1 3.7 2.4 1.0 2.2 0.2 16.8
2012-13 HOU 78 38 43.8 36.8 85.1 0.8 4.1 4.9 5.8 2.3 1.8 3.8 0.5 25.9
2013-14 HOU 73 38 45.6 36.6 86.6 0.8 3.9 4.7 6.1 2.4 1.6 3.6 0.4 25.4
2014-15 HOU 81 37 44.0 37.5 86.8 0.9 4.7 5.7 7.0 2.6 1.9 4.0 0.7 27.4
2015-16 HOU 82 38 43.9 35.9 86.0 0.8 5.3 6.1 7.5 2.8 1.7 4.6 0.6 29.0
2016-17 HOU 81 36 44.0 34.7 84.7 1.2 7.0 8.2 11.2 2.7 1.5 5.7 0.5 29.1
2017-18 HOU 72 35 44.9 36.7 85.8 0.6 4.8 5.4 8.8 2.4 1.8 4.4 0.7 30.4
Total   687 34 44.3 36.4 85.4 0.8 4.3 5.1 6.1 2.5 1.5 3.5 0.5 23.0
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *