Interviews News

Interview Tobias Harris : « Je n’étais plus à un trade près ! »

Auteur d’une prestation plutôt intéressante (10 points, 8 rebonds, 3 passes décisives), Tobias Harris a participé activement à la victoire importante des Clippers à Brooklyn (114-101). Rencontré avant la rencontre, il revient sur son arrivé en Californie et ses impressions sur le nouveau projet des Clippers.

Tobias Harris, vous avez déjà disputé quelques matches depuis votre arrivée sous le maillot des Clippers. Comment vous sentez-vous dans cette nouvelle aventure ?

Je me sens très bien et heureux de faire partie de cette organisation. Il y a beaucoup de choses à faire ici, et je sens que l’on peut vraiment travailler et construire de belles choses pour les années à venir. La franchise a décidé de reconstruire sur de nouvelles bases, et je suis fier que l’on m’ait choisi pour essayer de faire grandir le projet. On a un groupe qui s’entend bien et des mecs qui ont faim, on va essayer de faire une bonne dernière partie de saison pour essayer d’aller en playoffs.

« J’aimerais me stabiliser ici »

Avez-vous été surpris par votre échange ?

Je n’étais plus à un trade près ! (rires). J’ai déjà connu cela vous savez, après mon départ de Milwaukee puis mon départ d’Orlando. Je sais comment le business fonctionne et je m’étais préparé à tout type d’éventualité. Je n’ai que 25 ans mais j’ai déjà connu quatre clubs, ça commence à faire beaucoup (sourire). J’aimerais me stabiliser ici et montrer que l’on peut compter sur moi sur un projet à long terme. Je ne vais pas me plaindre, j’arrive dans une équipe ambitieuse et qui possède un roster intéressant. À nous de continuer à bosser et de poursuivre la progression qu’a connue cette franchise depuis quelques années.

Vous arrivez dans une équipe où l’Italien Danilo Gallinari joue au même poste que vous…

Oui, mais on ne se marche pas sur les pieds. On peut jouer au poste 3 mais aussi au poste 4, et on s’associe plutôt bien à mon avis. Je l’observe beaucoup et j’apprécie son jeu, j’aime aussi son leadership car c’est un vétéran qui a déjà bien roulé sa bosse en NBA. On a besoin de nouveaux leaders et Gallo est un patron, un leader naturel pour l’équipe. Il peut prendre feu et porter l’équipe sur ses épaules. C’est aussi un mec super sympa, un gars qui met une bonne ambiance et qui est toujours d’un esprit positif dans le groupe. Je trouve que Gallinari n’a pas toute l’attention qu’il mérite. C’est vraiment un joueur de très haut niveau. 

« Doc Rivers crie beaucoup, mais c’est sa façon à lui de faire passer son message »

Après six saisons jouées à l’Est du pays, vous découvrez la conférence Ouest. Observez-vous une différence ?

C’est un peu plus rapide de ce côté du pays, mais en dehors du soleil de Californie, je ne vois pas de grande différence (sourire). Je me retrouve dans une équipe qui a une grosse exposition médiatique, et ça ne m’effraie pas. J’ai hâte de jouer les derbys de Los Angeles, et de voir l’ambiance qu’il y a lorsque l’on affrontera les Lakers. Il y a aussi une attention médiatique, une présence médiatique bien plus importante que ce que j’ai vécue jusqu’à présent, et c’est assez intéressant à observer. Los Angeles veut cela, l’esprit californien est sûrement comme cela et vu que l’on joue pour l’une des équipes de la ville, ça fait partie du jeu.

Vous êtes dirigé par Doc Rivers, coach mythique et champion avec les Celtics par le passé…

C’est un coach que j’aime beaucoup, qui est à fond derrière ses joueurs et qui est passionné par le basket. Il crie beaucoup, mais c’est sa façon à lui de faire passer son message. Il a aidé beaucoup de joueurs à progresser, et si les Clippers en sont là aujourd’hui et qu’ils ont disputés autant de séries de playoffs, c’est en partie grâce au fruit de son travail. Je pense que je peux beaucoup progresser sous ses ordres, et je veux apprendre un maximum de lui. Doc Rivers était un super joueur, un gars qui ne lâchait rien sur le terrain et il transmet cette énergie à ses joueurs depuis le banc. Pour lui, le but d’un joueur est de toujours apprendre et progresser.

Propos recueillis à Brooklyn

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *