News Résumé

Lou Williams terrasse les Wizards dans une fin de match de folie !

Quelle fin de match ! Les Clippers et les Wizards ont cru plusieurs fois l’emporter, Austin Rivers, Bradley Beal et Lou Williams enchaînant les paniers décisifs dans les 15 dernières secondes de la partie, mais le dernier mot est finalement revenu au dernier nommé, auteur de 35 points pour porter les Clippers vers leur premier succès (113-112) sans Blake Griffin, après quatre revers.

Soirée yo-yo

Il faut 2min30 à Doc Rivers pour prendre le premier temps-mort de la partie : les Wizards ont profité de ce début de match haché pour infliger un 7-0 à leurs hôtes. Ce à quoi Otto Porter Jr. répond par deux nouveaux tirs primés (13-0) ! Agressif, Danilo Gallinari lance son équipe par des lancers francs, et il est finalement récompensé par un panier avec la faute qui fait revenir les Clipps à -7 (19-12). Ces derniers finissent par recoller sur un 3-points de Lou Williams et passent même devant sur un autre de C.J. Williams.

Les remplaçants des visiteurs font ce qu’ils peuvent pour rester au contact, avec un Tomas Satoransky à 7 points déjà et un Ian Mahinmi adroit, mais les Clippers maintiennent la pression (39-34). Et quand Washington se montre trop pressant, Gallo plante à 3-points, montrant l’exemple à Austin Rivers. Après cinq manqués, Bradley Beal marque enfin mais c’est trop peu pour freiner ces Clippers-là, qui terminent la première mi-temps sur leur plus gros écart du match : +13 (62-49).

Fin de match rocambolesque !

Los Angeles gère assez bien le retour des vestiaires, mais deux coups de marteau polonais et un tir primé de Brad Beal suffisent à pousser Doc Rivers à rappeler ses joueurs (66-57). Beal récidive, Porter Jr. dunke en contre-attaque et on sent le momentum s’inverser sur ce 10-1. Le premier nommé récidive avec cinq nouveaux points, relançant définitivement cette rencontre avec ses 16 unités dans la période ! Le bon passage de Lou Williams soulage énormément son équipe (85-81).

L’homme du 3e quart marque encore à 3-points, mais c’est Mike Scott (6/7 aux tirs) qui fait repasser devant son équipe après deux minutes (88-87). Gallo inscrit un tir primé et un dunk dans le traffic en transition, mais les Wiz gardent les rênes de la partie avec un bon Satoransky aux manettes en l’absence de John Wall. Les deux « 3 & D » de chaque formation, Wes Johnson et Otto Porter Jr, se livrent un joli duel des deux côtés du terrain, Austin Rivers voulant s’y inviter avec un contre, Mike Scott avec un tir primé (103-101).

L’ancien Hawk (22 points) marque tout seul comme un grand pour mettre son équipe à +4 à moins de deux minutes du terme (105-101). Il enchaîne du même endroit, Lou Williams lui répond, mais Ian Mahinmi marque lui aussi. Sato rate deux lancers qui coûtent cher : Williams met les siens et derrière, Austin Rivers s’y prend à deux fois mais plante à 3-points pour repasser devant à 12 secondes de la sirène !

Balle à Beal, qui marque avec la faute ! Plus que 8 secondes pour Lou Williams, qui marque à 3-points ! Il reste une seconde sur l’horloge, Bradley Beal marque trop tard mais l’horloge a été déclenchée trop tôt : l’action est à refaire. Elle débouchera sur un tir casquette de Gortat. Victoire pour les Clippers !

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *