Pariez en ligne avec Unibet
  • PHI2.22UTA1.58Pariez
  • MEM2.22LOS1.58Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Manute Bol a effectué toute sa carrière avec de faux papiers

Alors que son fils Bol Bol vient de déclarer qu’il allait jouer pour les Oregon Ducks en NCAA, son paternel Manute n’avait pas forcément le choix à son arrivée aux Etats-Unis. Débarqué du Soudan à Boston en 1985, le pivot devait initialement jouer pour Cleveland State pour finalement atterrir à Bridgeport, en division II.

Avec un niveau d’anglais très limité, le regretté Bol, décédé en 2010, a donc fait ses armes dans cette petite fac du Connecticut. Pourtant, Manute Bol est arrivé chez l’Oncle Sam avec une page blanche pour seul bagage !

« J’ai inventé sa date d’anniversaire parce qu’ils ne savaient pas quel âge il avait », révèle ainsi Kevin Mackey, ancien coach de Cleveland State, dans le ZagsBlog. « Toutes les portes sont encore ouvertes à 19 ans pour les athlètes, ce n’est plus du tout le cas à 35 ans ! Il avait probablement entre 40 et 50 ans quand il jouait en NBA. »

Du haut de ses 2m31, Manute Bol était un prospect immanquable dans les années 80 ! Du coup, l’ancien entraîneur de Cleveland State a tout fait pour qu’il puisse intégrer la NBA.

« Il n’avait aucune idée de son âge et le gamin qui l’accompagnait n’en savait pas plus. Personne ne savait ! Les officiers de l’immigration étaient au bureau [à Cleveland State] et ils pensaient que c’était super, ils adoraient [Manute]. Ils étaient fans de Cleveland State et ils voulaient se couvrir car Manute commençait à faire l’actualité. Sa photo était déjà dans les journaux. Il était au journal télévisé parce qu’il était tellement différent. À ce moment-là, on n’avait jamais rien vu de semblable. »

« Je voulais aussi qu’il soit suffisamment jeune parce qu’il n’avait pas d’âge »

« One-and-done » à une époque où la norme était de faire quatre années sur les bancs de l’Université, Manute Bol était un cas à part. Il devait en effet arriver en NBA le plus tôt possible.

« On était en octobre et je voulais que son anniversaire soit après le 1e septembre », rappelle Kevin Mackey. « Je voulais aussi qu’il soit suffisamment jeune parce qu’il n’avait pas d’âge. Je pense qu’il devait avoir 40 ans ou plus, je le pense vraiment. Mais il n’y a aucun moyen de le savoir vraiment. »

Rajeuni quasiment de moitié selon cet entraîneur, ce qui paraît quand même beaucoup, Manute Bol connaîtra finalement une carrière NBA glorieuse, avec deux titres de meilleur contreur et même une apparition dans le deuxième cinq défensif en 1986. Malgré donc ses faux-papiers et sa date de naissance inventée à son arrivée aux Etats-Unis.

Tags →
A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires