Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
WAS
ORL1:00
MIA
PHI1:30
TOR
NOR1:30
CHI
DAL2:00
MEM
UTH2:00
MIN
BRO2:00
OKC
PHO2:00
SAC
SAS4:00
LAC
GSW4:30
News

Hakeem Olajuwon : « Le small ball va éliminer nos vieilles idées sur les postes de jeu »

Dans un long article publié sur The Players’ Tribune, Hakeem Olajuwon revient sur son rôle de pivot, et sur ses principaux adversaires comme Pat Ewing, Shaquille O’Neal ou encore David Robinson. L’ancien pivot vedette explique qu’à l’époque il respectait beaucoup les joueurs qui en faisaient plus que leur rôle, et il donne les noms de Gary Payton ou de Michael Jordan.

Olajuwon, lui-même, s’est toujours considéré comme un arrière dans un corps de pivot, et c’est pour cette raison qu’il aimait jouer face au panier, et partir en dribble ou shooter à 4/5 mètres. Il rappelle aussi qu’il a pris près de 150 tirs à 3-points en carrière.

Tout ça pour en venir au « small ball », ce basket pratiqué depuis quelques années, popularisé par le cinq de la mort des Warriors.

« Les gens me demandent parfois si c’est la fin des intérieurs dominateurs ? Ils se demandent si le small ball ne va pas transformer la NBA en un championnat pour les arrières shooteurs. Mais si vous regardez uniquement des shooteurs comme Stephen Curry et Klay Thompson, vous ratez l’essentiel. Ces joueurs sont spéciaux, mais ils ne sont pas la norme. Le small ball a transformé des arrières traditionnels en star, mais dans mon esprit, la chose la plus importante, c’est que le small ball a libéré les intérieurs de leurs tâches habituelles. Ils ne sont plus confinés dans la raquette. »

« Draymond Green, c’est un Gary Payton de 2m05 »

En clair, le « small ball » n’est pas nuisible aux intérieurs, mais il représente une aubaine pour élargir leur palette offensive et défensive.

« Le small ball ne va pas éliminer les intérieurs, mais il va faire disparaître nos vieilles idées sur les postes de jeu. Tout le monde adore comparer les époques, mais il est possible qu’aujourd’hui les intérieurs soient plus complets qu’auparavant. Regardez des gars comme Draymond Green et LaMarcus Aldridge lors des derniers playoffs. Je trouve ça effrayant la manière avec laquelle ils peuvent jouer simultanément comme des arrières et des intérieurs. »

Forcément, « The Dream » aurait adoré jouer dans la NBA actuelle où les positions disparaissent…

« J’aimerais beaucoup la NBA d’aujourd’hui. C’est comme lorsque je suis arrivé à l’université et que je ne savais pas à quoi ressemblait un pivot. Je disais que j’étais arrière. Je ne voulais absolument pas avoir une position. Ça me donne presque envie de rejouer aujourd’hui. J’ai mal pour celui qui doit défendre sur un gars comme Draymond Green. On dirait un Gary Payton de 2m05. Après toutes ces années, je n’ai toujours pas trouvé comment Gary nous avait battus comme ça. Dans quelques années, est-ce qu’il existera encore des joueurs comme ça ? Je ne sais pas mais je vais observer ça… »

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *