Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Chouchou de Scott Brooks, Casper Ware espère rester aux Wizards

casper-ware-brandon-jenningsChampion de France en titre, et même élu MVP de la finale, Casper Ware a quitté Lyon cet été pour aller tenter à nouveau sa chance en NBA. Après avoir disputé 9 matchs avec les Sixers en 2013-14, Ware a atterri dans la capitale fédérale pour participer au camp d’entraînement des Wizards. 

Et même si son coach l’a pris sous son aile, l’ami Casper n’est pas encore certain de pouvoir faire partie de l’effectif final de Washington.

« Il a joué dans la même conférence que moi à la fac [Brooks évoluait à UC-Irvine, ndlr]. Il jouait pour Long Beach State. C’est un joueur NBA, c’est sûr. Maintenant, est-ce qu’il va rester dans l’équipe ? Je ne sais pas. Mais c’est clairement un joueur NBA. Il a quelque chose… dans le relationnel. Il s’entend bien avec tout le monde dans l’équipe. C’est une grande qualité. »

En termes de relationnel, Ware a semble-t-il raté une étape avec son adversaire l’autre soir, Brandon Jennings.

Ware, la forte tête

Les deux meneurs se bousculant à plusieurs reprises, Ware a ensuite eu un petit tête-à-tête musclé avec le bouillant joueur des Knicks, visiblement des restes de rivalité de la Drew League (remportée cet été par l’équipe de Ware). De quoi se faire un nom dans le domaine public… mais pas de quoi perturber l’ancien villeurbannais.

« Je veux juste travailler dur et essayer d’influencer le jeu de nombreuses manières, avec ma défense, ou en parlant, ou en scorant », avance Ware sur CSN. « J’essaie de faire ce qu’il faut au moment opportun. »

En l’occurrence, les Wizards sont déjà bien embouteillés au niveau du poste de meneur. John Wall est de retour après ses opérations du genou de cet été. Tomas Satoransky a impressionné pour ses premiers pas en NBA. Et Trey Burke a débarqué en provenance d’Utah, avec davantage de crédits que Ware.

« On n’a pas vraiment discuté des places dans l’effectif ou ce qui va se passer pour les dernières places. Je me concentre simplement sur l’entraînement et sur mon jeu. »

Auteur de 8 points, 3 passes et 2 rebonds pour sa seule apparition en présaison, Casper Ware s’est également illustré en allant inscrire un panier clutch en fin de match sur le parquet du Garden. Meneur de petite taille qui sait se faire apprécier de ses coéquipiers, Ware a en tout cas touché la corde sensible auprès de son coach, Scott Brooks. Cela suffira-t-il à passer le cut ?

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Washington Wizards en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés