Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
ORL
TOR1:00
WAS
LAC1:00
MIA
BRO1:30
NYK
POR1:30
NCAA News

Nike Hoop Summit : victoire historique de Team USA

Nike Hoop Summit : victoire historique de Team USAComme chaque année, le Nike Hoop Summit est l’un des rendez-vous incontournables du calendrier pour les futurs joueurs universitaires. La rencontre met aux prises les meilleurs prospects américains à leurs homologues internationaux et si les matchs sont souvent très accrochés, cela n’a pas été le cas ce samedi à Portland. La Team USA a tout simplement atomisé la Team World avec le plus gros écart jamais enregistré lors de ce match : 101-67, soit trente-quatre points de différence. Le français Isia Cordinier a fait ce qu’il a pu dans la gabegie collective.

Comment perdre 13 balles et inscrire moins de 5 pts en 7 minutes ? Demandez à la World Team du Nike Hoop Summit 2016, elle vous donnera quelques conseils. Trahie par les limites de ses meneurs Andres Feliz et Justin Jackson, la sélection internationale ne voit pas le jour dans les dix premières minutes d’un match dominées par la défense et les qualités athlétiques des juniors américains, emmenés par le futur Blue Devil, Jayson Tatum, et le prochain meneur freshman de Kentucky, De’Aaron Fox.

Le show Ferguson

Heureusement pour la World Team que le nigérian Udoka Azubuike et le bahamien DeAndre Ayton (8 pts, 7 rbds) dominent dans la raquette, comme attendu. Privée de cohésion offensive (2 passes décisives en 20 minutes), catastrophique dans la gestion de la gonfle (17 balles perdues en première mi-temps) sans le moindre écran pour aider des meneurs étouffés, la sélection mondiale encaisse en plus six tirs primés de l’attraction de la première période, le shooteur Terrance Ferguson (18 pts à la mi-temps) en mode Stephen Curry.

Avec ses cannes de serin, l’arrière américain gonfle l’écart et ravit un Moda Center pas franchement enthousiasmé jusque-là par la prestation des minots. Menés de 22 pts après 20 minutes (44-22), la World Team prend encore plus l’eau dans le troisième quart, inscrivant moins de 6 pts en 8 minutes. Tatum (14 pts, 4 rbds) et Fox (9 pts, 5 passes) s’amusent avant que le local, Payton Pritchard (12 pts), rentre trois paniers derrière l’arc.

Heureusement pour le reste du monde que le chinois Ziming Fan n’est pas aussi ridicule aux lancers (8/12) que dans le reste de son jeu, mais même en grappillant quelques points sur la ligne de réparation l’humiliation fait mal : 101-67. Comment Nike a sélectionné sa World Team ? Malgré la difficulté évidente de créer un collectif en quatre jours, on aimerait bien le savoir tant le niveau général était d’une faiblesse indigne du prestige de l’événement. L’arrière de Denain Isaia Cordinier s’en sort avec quelques honneurs (8 pts, 5 rbds, 3 balles perdues) mais n’a jamais été au-dessus. À ses côtés, le brésilien Wesley Silva a terminé meilleur marqueur avec 9 points, devant un quatuor composé du dominicain Andres Feliz, du bahaméen DeAndre Ayton, le meilleur joueur de la promotion 2017, et du chinois Ziming Fan.

Après le McDonald’s All-American et le Nike Hoop Summit, le prochain grand rendez-vous pour les stars de high school sera le Jordan Brand Classic le 15 avril au Barclays Center.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *