News Résumé

Le Portland de Damian Lillard (51 pts) humilie les Warriors : + 32 points !

Le Portland de Damian Lillard (51 pts) humilie les Warriors : + 32 points !Impériaux en premier quart-temps (42 pts à 65%) et sur un nuage dans le troisième, les Blazers ont littéralement broyé les Warriors, qui subissent une cinquième défaite presque honteuse (137-105). Natif d’Oakland, Damian Lillard a sorti le meilleur match de sa carrière (51 pts, 9/12 à 3 pts, 7 passes et 6 interceptions), dominant dans les grandes largeurs Stephen Curry. Portland consolide sa 7e place à l’Ouest et se conforte dans ses certitudes. Le champion lui va devoir rebondir face aux Clippers.

« Cette équipe n’a pas encore montré ce qu’elle avait sous la carapace ». C’est ce qu’avait annoncé Terry Stotts à l’entraînement, et il sera ravi de savoir que le champion en titre en a lui eu un aperçu. Après 18 minutes de rêve, Portland donne la leçon à des Warriors maladroits et pris à la gorge. Golden State à la ramasse, c’est rare. Mais la confiance des Californiens est sans faille. Ils n’ont pas paniqué et laissé passer l’orage, attendant le tocsin que sonnera d’abord Draymond Green puis Stephen Curry.

Sans son duo d’All-Stars et le travail plus discret de Klay Thompson, les champions en titre auraient subi la foudre, pas juste une giboulée. L’averse a quand même frôlé les grêlons pour le leader qui n’avait jamais encaissé autant de points dans un premier quart-temps (42). Il faut dire que pour sa reprise et avec un vestiaire inchangé, Portland évolue sur un nuage : 65% de réussite dont 4/4 derrière l’arc et 9 passes.

Draymond Green sonne la révolte

Auteur d’une minute de folie à 8 pts en fin de période, Damian Lillard (17 pts et 5 passes dans le 1er quart-temps) repart sur les bases de ses 40 pts du 8 janvier, dans son premier duel avec le MVP. Avec 16 des 31 pts des Warriors, Stephen Curry est l’arbre qui cache la forêt. D’ailleurs, quand il est sur le banc en début de deuxième quart, Golden State rate 9 de ses 10 premiers shoots. Sa défense est perméable alors qu’Allen Crabbe et Gerald Henderson en profitent. Le champion est méconnaissable, cette médiocrité surprenante chatouille Draymond Green, qui prend le come-back en main.

L’âme du 12-0 californien, c’est lui, le all around à 12 pts, 7 rbds et 6 passes en 19 minutes à la pause. Remonté, le All Star prend même une technique, symbole de sa rage. Sous son impulsion, le leader NBA retrouve son jeu et Curry enfile deux banderilles. Portland prend l’eau à son tour mais remet la capuche en allant chercher les fautes. Noah Vonleh au buzzer maintient Rip City à +6 (68-62).

Lillard dans une autre dimension

Le yo-yo reprend au retour des vestiaires. Mais cette fois c’est un tsunami qui submerge Golden State, noyé par ses 13 balles perdues. En 11 minutes, la meilleure attaque de la ligue est bloquée à 13 pts, dont 7 pour le seul Curry. Les rôles sont inversés, l’injouable ce soir est en blanc et il se nomme Damian Lillard, leader offensif et défensif. Le tout sans perdre le moindre ballon !

En trois minutes de pure folie dans un Moda Center en fusion avec ses chouchous, Lillard score un 3+1, un tir primé et un layup, Rip City enchaîne trois interceptions dont deux en transition. CJ McCollum avait donné le ton juste avant le coup de chaud fatal aux Warriors et c’est Maurice Harkless qui achèvera la bête sous les panneaux en fin de quart. Portland joue comme dans un rêve et Golden State semble déjà abdiquer. Le coup de matraque (36-17) l’a laissé KO.

Damian Lillard fait plaisir à ses stats en début de quatrième quart en enfilant 8 pts en 4 minutes. Portland (54% dont 57% derrière l’arc, 28 passes et 12 interceptions) était dans la zone. L’agent 0 de l’Oregon a voulu rappeler qu’il était en vacances pendant que ses anciens compères All Stars étaient à Toronto. Vexé et reposé, il a envoyé un message. Rip City avec. C’est la 13e victoire en 16 matches. Pour les Warriors, humiliés, le bilan est désormais le même que les Bulls de 1996, au même stade de la saison.

Trail Blazers / 137 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
N. Vonleh 22 3/6 1/2 2/2 0 4 4 0 3 0 0 0 9 10
A. Aminu 25 1/3 0/0 1/2 1 5 6 0 3 0 1 1 3 6
M. Plumlee 20 5/7 0/0 2/4 1 4 5 5 1 0 1 0 12 17
D. Lillard 31 18/28 9/12 6/7 0 0 0 7 3 6 0 0 51 53
C.J. McCollum 32 9/18 3/4 0/0 0 4 4 7 2 2 6 0 21 19
M. Leonard 5 0/0 0/0 0/0 1 1 2 2 2 0 3 0 0 1
M. Harkless 25 5/6 1/1 0/0 2 6 8 2 2 1 1 1 11 21
C. Kaman 5 0/2 0/2 0/0 0 2 2 0 1 0 0 0 0 0
E. Davis 16 1/3 0/0 0/1 3 5 8 1 1 0 0 0 2 8
B. Roberts 5 3/4 1/1 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 7 6
A. Crabbe 25 3/8 2/4 1/1 0 5 5 2 2 1 0 1 9 13
P. Connaughton 4 0/1 0/1 0/0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 -1
G. Henderson 25 4/11 0/3 4/6 0 4 4 2 0 2 1 1 12 11
Total 52/97 17/30 16/23 8 40 48 28 21 12 13 4 137
Warriors / 105 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
D. Green 31 5/7 2/2 2/2 1 11 12 8 3 0 9 0 14 23
H. Barnes 29 2/4 0/0 1/1 1 2 3 3 0 0 0 0 5 9
A. Bogut 14 1/3 0/0 0/0 0 3 3 0 3 0 1 3 2 5
S. Curry 26 12/23 7/13 0/0 2 1 3 5 4 2 3 0 31 27
K. Thompson 28 8/16 2/5 5/6 0 3 3 1 1 1 1 0 23 18
J. Thompson 6 0/1 0/0 2/4 1 1 2 0 0 1 0 0 2 2
K. Looney 9 1/2 0/1 0/0 4 4 8 0 0 0 0 0 2 9
B. Rush 18 0/6 0/5 1/2 0 2 2 1 0 1 0 0 1 -2
A. Iguodala 23 1/6 0/3 0/1 0 2 2 4 3 1 4 1 2 0
M. Speights 13 2/8 0/1 6/6 4 2 6 1 1 0 0 0 10 11
S. Livingston 15 0/2 0/0 0/0 0 1 1 1 1 0 2 0 0 -2
I. Clark 8 3/7 1/2 1/2 1 0 1 0 1 0 0 0 8 4
L. Barbosa 20 1/7 0/2 3/4 0 1 1 1 0 1 0 0 5 1
Total 36/92 12/34 21/28 14 33 47 25 17 7 20 4 105
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *