Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
CHA
DET1:00
CLE
NYK1:00
IND
MIL1:00
PHI
BRO1:00
WAS
BOS1:00
MEM
POR2:00
NOR
OKC2:00
DAL
ATL2:30
UTH
MIA3:00
SAC
MIN4:00
GSW
TOR4:30
Histoire News

[document] Une interview inédite de James Naismith, l’inventeur du basket

james-naismithC’est en fouinant dans les archives de la Bibliothèque du Congrès que Michael Zogry a retrouvé cette interview de l’inventeur du basket, Dr James A. Naismith.

Il s’agit d’un extrait de l’émission « We The People » de Gabriel Heatter du 31 janvier 1939, et c’est tout simplement la première fois dans l’histoire qu’on entend la voix de James Naismith, l’humble et inventif professeur d’éducation physique canadien.

Avec son accent du Midwest, celui qui deviendra un professeur de sport et un docteur associé pendant plus de 40 ans à l’Université de Kansas explique le contexte dans lequel lui est venue son idée révolutionnaire.

« C’était pendant l’hiver 1891. J’étais professeur d’éducation physique dans un petit lycée du Massachusetts. Il y avait un de ces blizzards typiques de la Nouvelle Angleterre et ça a duré des jours. Les élèves commençaient à se chamailler et se bousculer. »

Le premier match se termine en… bagarre !

Après une vaine tentative de les occuper avec une version « en salle » du football américain, Naismith se creuse les méninges et trouve une idée inédite.

« Je leur ai dit de me rejoindre dans le gymnase et les ai divisés en deux équipes de neuf. Je leur ai montré les deux paniers à pêches que j’avais cloués à chaque extrémité de la salle, et je leur ai expliqué que l’idée était de jeter le ballon dans le panier de l’équipe adverse. J’ai pris mon sifflet et le premier match de basketball a commencé. »

Malheureusement, le tout premier match s’est fini en grosse castagne, avec des yeux au beurre noir, une épaule démise, et même un KO ! Le Docteur avait oublié de limiter les contacts…

« Je n’avais pas encore défini assez de règles. Et ce fut là ma grosse erreur. (…) Les garçons ont commencé à se plaquer et se donner des coups de pieds et des coups de poing dans la mêlée. Ça s’est fini en bagarre générale sur le sol du gymnase. C’était pour sûr un carnage. »

Formulant par la suite ses 13 règles fondamentales, James Naismith allait bientôt assainir le jeu et donner au basket ses solides fondations, que l’on retrouve encore à l’heure actuelle… même si la règle n°3 (de ne pas marcher ou courir avec la balle en main) n’est pas toujours respectée, surtout en NBA !

C’est en tout cas une découverte assez exceptionnelle que celle de Michael Zorgy (qui travaille actuellement sur un ouvrage intitulé « Religion and Basketball: Naismith’s Game »). Elle vient enrichir le fonds documentaire déjà important consacré par l’Université de Kansas à James Naismith.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *