News

Le MVP de la nuit : Draymond Green dans l’histoire (24 pts, 11 rbds, 8 pds, 5 cts, 5 ints)

Draymond GreenÀ 8/20 aux tirs, dont 2/9 à trois points, Draymond Green n’a pas été des plus adroits hier soir. Mais qu’il a été précieux pour ce 24e succès des Warriors à Boston. En fait, avec un record en carrière de 50 minutes jouées hier soir dans un match haletant conclu en deux prolongations, l’intérieur de Golden State rentre dans l’histoire comme le 3e joueur seulement à réussir un match à plus de 20 points, 10 rebonds, 5 passes, 5 contres et 5 interceptions !

Omniprésent, il a rapidement montré qu’il allait noircir la feuille statistique puisque, dès la première action du match, il pique la balle sur une passe mal assurée d’Isaiah Thomas avant de lancer la contre attaque et servir Brandon Rush pour une première passe décisive. Très agressif vers le cercle et toujours aussi à l’aise dans son rôle de facilitateur aux côtés de Stephen Curry, Draymond Green a donc terminé avec une ligne statistique hallucinante : 24 points, 11 rebonds, 8 passes, 5 contres, 5 interceptions ! Et la victoire…

« On ne panique jamais, » a-t-il réagi dans le Mercury News. « On a continué à se battre. On a cru en nous. On a cru les uns en les autres et on s’est fait confiance. Rien de nouveau sous le soleil. C’est la même histoire en fait. »

Le très rare 5×5

Malgré la pression de la défaite, et donc la fin de cette série historique, Draymond Green a parfaitement incarné la sérénité dans les moments de tension.

« J’ai simplement dit à tout le monde de se détendre. On a déjà vécu ça. Il faut agir comme si on avait déjà vécu ça et simplement terminer le travail comme on sait le faire. » expliquait Green sur ESPN. « Il faut savoir rester calme. Si tu paniques, tu vas prendre un mauvais tir, ou tu vas faire quelque chose qui ne sera pas nécessaire. On devait simplement rester calme et faire ce qu’on fait d’habitude. Et tout s’est bien passé. »

Les Warriors sont encore invaincus, et Draymond Green nous a lâché un match d’anthologie.

Un tel exploit statistique, le fameux « 5 by 5 » n’était plus arrivé depuis Nicolas Batum en 2012. L’ailier tricolore était alors avec les Blazers et nous avait sorti un match fantastique à 11 points, 5 rebonds, 10 passes, 5 interceptions et 5 contres.

Depuis 1986, ils ne sont que neuf à avoir réussi un tel exploit…

Nom Année Points Rbds Pds Ints Cts
Hakeem Olajuwon 1987 38 17 6 7 12
Hakeem Olajuwon 1990 29 18 9 5 11
Hakeem Olajuwon 1992 19 13 6 5 5
David Robinson 1992 29 9 5 5 10
Derrick Coleman 1993 21 10 7 5 5
Hakeem Olajuwon 1993 33 13 5 5 5
Hakeem Olajuwon 1993 24 19 6 5 5
Hakeem Olajuwon 1993 34 10 5 5 8
Vlade Divac 1995 19 12 8 5 5
Jamaal Tinsley 2001 12 9 15 6 5
Andrei Kirilenko 2003 19 5 7 8 5
Andrei Kirilenko 2003 10 12 6 6 5
Marcus Camby 2004 8 11 5 5 8
Andrei Kirilenko 2006 14 8 9 6 7
Nicolas Batum 2012 11 5 10 5 5
Draymond Green 2015 24 11 8 5 5

 

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *