NCAA News Portrait

NCAA : Domantas Sabonis, le facteur X de Gonzaga

sabonis

Domantas Sabonis, le fils de l’illustre Arvydas, n’a pas tardé à se faire un prénom. Après deux saisons passées à Malaga, le jeune intérieur lituanien a fait le choix de rejoindre la NCAA pour parfaire sa formation plutôt que de rester dans les championnat européens. Son choix s’est porté sur la fac de Gonzaga, située dans l’état de Washington. Une région qu’il connaît bien puisqu’il est né et a grandi du côté de Portland quand son père portait les couleurs des Trail Blazers en NBA.

Sabonis, bien que freshman, s’est immédiatement imposé dans la raquette des Bulldogs, l’une des meilleures équipes du championnat universitaire et a réalisé une saison de freshman de très haut niveau. De bon augure pour la suite de son cursus.

Du toucher, comme papa

Aux côtés de joueurs tels que Kevin Pangos, Gar Bell Jr. ou Kyle Wiltjer, Sabonis a apporté sa taille sous les panneaux dès son premier match en compilant 14 points et 8 rebonds en vingt minutes face à Sacramento State. Avec dix-neuf matchs en double figure au scoring et des moyennes de 9,7 points et 7,1 rebonds, Sabonis a logiquement été élu au sein de la All-Freshmen Team de la WCC, la conférence à laquelle appartient Gonzaga. Efficace face à North Dakota State pour son entrée en matière à la March Madness avec 7 points et 11 rebonds, le Lituanien a crevé l’écran face à Iowa au tour suivant en compilant 18 points et 9 rebonds lors de la démonstration des Bulldogs face aux Hawkeyes. Il a aussi été nommé « Player of the Week » au sein de la conférence début février après avoir réussi deux double-doubles consécutifs.

Moins grand que son père mais tout de même imposant (2m08), Sabonis devra prendre du volume s’il veut devenir une vraie menace dans la peinture, surtout au niveau professionnel. Il devra également s’améliorer en défense, notamment au contre (seulement 11 tirs contrés cette saison), mais Sabonis a tout pour marcher sur les traces de son illustre père. Son plus grand atout est comme papa son toucher de balle et ses qualités de passeur. On risque également de le voir sous le maillot de la sélection lituanienne dans les années à venir. Il a notamment participé aux deux dernières campagnes U18 (15,9 points, 12,0 rebonds l’été dernier).

À lui de faire aussi bien face à UCLA et pourquoi pas mener Gonzaga jusqu’au Final Four…

Vidéo en cours de chargement...



Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *