News

Luigi Datome voit enfin le jour avec les Celtics

gigiMembre des Celtics depuis la dernière deadline des transferts, Luigi Datome est heureux d’avoir atterri à Boston.

Débarqué en NBA la saison passée après avoir été élu MVP de la Lega italienne en 2012-13 avec 16 points et 6 rebonds de moyenne, Luigi Datome n’a jamais eu sa chance dans la rotation des Pistons avec seulement 7 minutes de moyenne en 34 apparitions.

Luigi Datome profite de la rotation large de Brad Stevens

Recruté par Brad Stevens, aux côtés d’un autre Européen perdu à Detroit, Jonas Jerebko, il profite à plein du système très équilibré chez les Celtics. Auteur de deux matchs à 10 et 13 points, Luigi Datome est heureux d’avoir enfin la chance de prouver qu’il a le niveau pour la NBA.

« Je voulais venir ici avant, mais on n’avait jamais fait appel à moi. Les scouts sont venus me voir en Italie. Il y a enfin eu une possibilité après la saison. L’intersaison a commencé et les négociations se sont concrétisées. J’ai commencé à comprendre que j’allais pouvoir jouer en NBA. Ça n’avait jamais été un objectif mais c’est forcément quelque chose à laquelle on pense. Après ma bonne saison en Italie, je me suis dit que c’était le bon moment pour moi. »

Avec 5 points, 2 rebonds en 11 minutes de jeu sous ses nouvelles couleurs, Luigi Datome fait valoir son sens du collectif et son jeu ultra-polyvalent. Certes un peu léger (2m03, 98kg) pour lutter dans les joutes intérieures, il peut néanmoins apporter par sa justesse et son jeu offensif complet.

Déjà à Boston en 2010…

Anecdote amusante, révélée dans son interview à Basketball Insiders, l’ailier italien de 27 ans était déjà venu au TD Garden par le passé… en tant que spectateur des finales 2010 !

« J’avais 23 ans et je ne pensais pas que j’allais venir jouer en NBA un jour. Je n’y pensais pas du tout. On était loin, le troisième rang en partant du fond. Je me souviens que Rasheed Wallace essayait des tirs de la moitié du terrain pendant l’échauffement. Tout le monde était en train de shooter à deux points, mais lui, Nate Robinson et Big Baby étaient à mi-terrain. Boston a mené quasiment de bout en bout. Kobe a eu un moment de chaud mais les Celtics n’ont jamais douté. C’est le match où Nate a sauté sur le dos de Davis. Je n’avais pas de favori, j’appréciais juste de pouvoir assister aux finales. »

Guitariste émérite, Luigi Datome est un peu l’invité surprise du transfert qui a renvoyé Tayshaun Prince à Detroit. Mais avec coach Stevens, la greffe pourrait bien coller. Depuis son arrivée, il a connu 9 victoires et 5 défaites avec Boston et si l’Italien n’aura sans doute jamais qu’un rôle de complément, il mériterait néanmoins d’obtenir un temps de jeu plus consistant afin de montrer sa vraie valeur.

Ne soyez donc pas aussi inculte que Tyronn Lue, apprenez à connaître le sémillant Luigi Datome…

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *