Draft News

Draft 2014 : la fiche d’Elfrid Payton (Louisiana-Lafayette)

payton

On le sait, il y a toujours de très bonnes affaires à réaliser dans la deuxième moitié du premier tour de la draft. Sur le poste de meneur de jeu, Elfrid Payton fait partie de cette catégorie, et une équipe du haut de tableau pourrait se laisser tenter par cet arrière issu d’une petite fac’, comme Damian Lillard avant lui. Malgré sa jeunesse, il se comporte comme un leader et pourrait s’imposer dans la ligue comme meneur remplaçant.

Stats

19,2 points à 50,9% (dont 25,9% à 3-points), 6,0 rebonds, 5,9 passes décisives, 2,3 passes décisives, 0,6 contre

Sa saison

La saison d’Elfrid Payton a commencé dès l’été puisqu’il a remporté le titre de champion du monde U19 avec les Etats-Unis aux côtés de Marcus Smart, Aaron Gordon ou Jahlil Okafor en République Tchèque. Il a ensuite réussi son pari : conduire la petite université de Louisiana-Lafayette jusqu’à à la March Madness. Excellent tout au long de la saison, Payton a porté son équipe à bout de bras et a remporté le titre de champion de la Sun Belt en dominant le grand favori George State en finale. Le meneur des Ragin’ Cajuns a inscrit six points en prolongation pour assurer le sacre des siens, synonyme de participation à la « Big Dance ». Payton a fait ce qu’il a pu avec 24 points face à Creighton mais cela n’a pas suffit face à Doug McDermott et sa bande au premier tour du tournoi final. Marqueur, rebondeur et passeur, il a signé un triple-double (fait rare en NCAA) face à Louisiana Monroe en janvier et frôlé cet exploit à de nombreuses reprises. Forcément peu médiatisé en raison de la conférence au sein de laquelle il a évolué, il a signé de belles performances face aux grosses écuries qu’il a croisé cette année, malgré les (lourdes) défaites de son équipe : 27 points face à Arkansas, 20 points, 9 rebonds et 7 passes décisives face à Baylor, et 12 points et 10 passes décisives face à Louisville.

Notre avis

Chaque année, la Draft nous offre un joueur de talent issu d’une fac de seconde zone. Damian Lillard, Kenneth Faried ou C.J. McCollum sont là pour nous rappeler que l’on peut réussir en NBA sans pour autant s’être assis sur les bancs de classe de Duke, Florida ou Kentucky. Cette saison, ce joueur se nomme Elfrid Payton. Combo guard taillé pour la NBA, Payton n’a cessé de progresser tout au long de son cursus au sein de l’université de Louisiana-Lafayette. Il est un habile rebondeur (au niveau de la Sun Belt du moins) et n’hésite pas à prendre un match à son compte si son équipe a besoin de lui. Payton est aussi un excellent passeur, plutôt un bon point pour un meneur. S’il ne devrait pas être en mesure d’enchainer les triple double en NBA, son profil très complet reste un plus non négligeable. Seul bémol, son tir extérieur est faiblard et il perd beaucoup trop de ballons. Ces deux points pourraient lui coûter cher à l’échelon supérieur.

Points forts

Un mental d’acier, très complet, agressivité.

Points faibles

Un tir extérieur douteux, beaucoup trop de balles perdues.

Pronostic

Entre la 15e et la 25e place

Comparaison

Entre Andre Miller et Devin Harris

HIGHLIGHTS

Vidéo en cours de chargement...



Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *