Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
BRO144
ATL127
CLE105
PHI128
IND110
NYK99
WAS91
LAL70
DAL31
SAC34
NOR28
MIA33
DEN
TOR2:00
NCAA News

[March Madness – Day 2] Midwest Region : Duke éliminé !!!

merc

Kentucky (8) – Kansas State (9) : 56-49

Attendue au tournant après une saison régulière très décevante et dix défaites au compteur, l’équipe de Kentucky a répondu présent en remportant son match du premier tour de la March Madness face à Kansas State sur le score de 56 à 49. Les hommes de John Calipari ont fait preuve d’une grande maîtrise et n’ont jamais été sous la menace de Kansas State. Kentucky a rapidement pris la tête et a excellemment défendu face aux Wildcats de la Big 12. A la pause, le score était de 29 à 23 en faveur de Julius Randle et des siens. Même son de cloche en deuxième période. Sans forcément bien jouer, Kentucky a conservé une marge confortable et profité des faiblesses offensives de leur adversaire du jour. Au final, le vice-champion de la SEC s’impose sans avoir eu à vraiment mouiller le maillot. La bataille du rebond a été largement dominée par Kentucky, avec un formidable Julius Randle comme à son habitude.

Julius Randle a donc signé un nouveau double-double de mammouth avec 19 points et 15 rebonds et Aaron Harrison a ajouté 18 points pour les Wildcats. C’est aussi un freshman qui a été le meilleur marqueur pour Kansas State : Marcus Foster avec 15 points.

Les Wildcats auront un défi de taille au deuxième tour puisqu’ils vont affronter l’équipe de Wichita State, qui affiche un bilan de 35-0 et n’a pas encore perdu le moindre match cette saison.

Bracket : 77,2% des participants ont pronostiqué la victoire de Kentucky.

Wichita State (1) – Cal Poly (16) : 64-37

Et de 35 ! Wichita State a logiquement écrasé la faible équipe de Cal Poly, championne surprise de la Big West, et s’est imposé sur le score de 64 à 37 pour se qualifier pour le deuxième tour du tournoi. Il n’y a pas eu photo, les Shockers était dix classes au dessus des Mustangs dans tous les secteurs du jeu. Le match a d’ailleurs plus eu des allures de scrimmage que de rencontre comptant pour la March Madness.

Cal Poly est resté au contact pendant un peu moins de cinq minutes avant de craquer face à la rapidité d’exécution et les qualités athlétiques de Wichita State. Le score est ainsi passé de 6-5 à 21-5 puis à 32-13 à la mi-temps. Le match était déjà largement hors de portée pour les Mustangs, qui avaient déjà perdu 19 fois au cours de la saison avant de se qualifier miraculeusement pour la March Madness. Gregg Marshall, le coach de Wichita State, en a profité pour faire tourner son effectif alors que l’écart continuait encore de grimper. La défense des Shockers a été bien trop forte pour Cal Poly, qui n’a shooté qu’ 20,7% de réussite aux tirs et n’a marqué que 12 paniers tout au long du match… Le match s’est terminé en roule libre et la belle aventure des Mustangs s’arrête au stade du premier tour. Ils avaient déjà réussi leur pari en remportant leur match du First Four face à Texas Southern.

Un seul joueur de Wichita State a terminé en double-figure au scoring : Cleanthony Early avec 23 points. Ron Baker a compilé 7 points et 9 rebonds. Maliik Love a été le meilleur marqueur de Cal Poly avec 9 points.

Les Shockers affronteront le vainqueur du duel entre Kentucky et Kansas State au second tour dimanche. Pour la 36e victoire de l’année ?

Bracket : 98,0% des participants ont pronostiqué la victoire de Wichita State.

Tennessee (11) – UMass (6) : 86-67

UMass méritait-il une place de Seed 6 à la March Madness ? Les Minutemen ont été l’une des toutes meilleures équipes du début de saison un tableau de chasse fabuleux en matchs hors-conférence mais ont depuis levé le pied et fini dans le ventre mou de l’Atlantic 10. Ils ont confirmé leurs faiblesses actuelles en étant largement dominés par Tennessee, qui poursuit son parcours après avoir éliminé Iowa lors du First Four. Les Volunteers se sont imposés par 86 à 67 et passent donc du First Four au deuxième tour du tournoi.

Le match a tout bonnement été à sens unique. Tennessee a pris les devants dès le début de la partie et a vu son avance atteindre rapidement des proportions irréversibles. Dominés sur tous les plans, UMass n’a jamais pu défendre ses chances et a été étouffé par les Volunteers. Après dix minutes de jeu, l’écart était déjà supérieur à dix points et a continué à grimper au fil des minutes sous l’impulsion de Jarnelle Stokes et Jeronne Maymon. Le score était de 41 à 21 à la pause et si les Minutemen ont réussi à revenir à douze longueurs pendant la deuxième période, ils n’ont jamais semblé en mesure de pouvoir renverser la vapeur.

Jarnelle Stokes a signé une performance de choix avec 26 points et 14 rebonds, Jordan McRae a ajouté 21 points et Jeronne Maymon a compilé 11 points et 11 rebonds pour Tennessee. Chaz Williams a de son côté marqué 12 points pour UMass lors du dernier match de sa carrière universitaire. Cady Lalanne a été limité à 8 points et 7 rebonds. La belle saison des Minutemen prend donc fin dès le premier tour de la March Madness.

Les Volunteers seront opposés à Mercer au prochain tour pour un duel qui fera parler la poudre…  Il y aura en tout cas un Seed à deux chiffres au Sweet 16, reste à savoir lequel…

Bracket : 43,3% des participants ont pronostiqué la victoire de Tennessee

Mercer (14) – Duke (3) : 78-71

Ils l’ont fait ! Mercer a créé l’exploit du premier tour de la March Madness en éliminant l’équipe de Duke et son armada de futurs joueurs NBA au terme d’un match passionnant (78-71). Au coude à coude pendant quarante minutes, les Bears et les Blue Devils se sont livrés à 200% mais au final, c’est bel et bien le petit poucet qui a le mieux joué et qui mérite sa qualification.

Dès le début de match, le ton était donné. Le champion de l’Atlantic Sun n’était pas là pour faire de la figuration. Vainqueur du CIT en 2012, Mercer a l’expérience des tournois de fin de saison et a produit un jeu très appliqué. Même menés au score, les Bears n’ont jamais paniqué et sont toujours revenus au contact de leur prestigieux adversaire. A la pause, Duke menait par 35 à 34 mais l’on sentait que tout était possible. Au retour des vestiaires, les deux équipes ont poursuivi leur mano à mano jusqu’au « money time ». C’est alors que la magie s’est produite. Mercer a inscrit les paniers et lancers-francs clés alors que les joueurs de Duke ont enchaîné les erreurs. Au final, les rebonds offensifs (16 pour Duke contre 3 pour Mercer) n’ont fait que retader l’échéance fatale…

Jabari Parker catastrophique

Jabari Parker a été transparent et termine avec 14 points et 7 rebonds. Il n’a jamais pesé sur le match. L’autre probable « Lottery Pick » de Duke, Rodney Hood, est également passé au travers avec 6 points à 2 sur 10 aux tirs. Seuls Quinn Cook, 23 points, et Rasheed Sulaimon, 20 points ont assuré pour les Blue Devils, qui ont abusé du tir à 3-points avec 37 tentatives. En face, Jakob Gollon a inscrit 20 points et Daniel Coursey a ajouté 17 points pour Mercer.

Après VCU en 2007 et Norfolk State en 2012, Duke chute à nouveau face à une équipe issue d’une petite conférence dès le premier tour… Reste à savoir si Jabari Parker fera le choix de la NBA ou de prolonger son bail à Duke un an de plus. Un pivot comme Jahlil Okafor aurait sans doute changer le cours du match pour les Blue Devils.

Au prochain tour, les Bears seront opposés au vainqueur match entre UMass et Tennessee et auront un beau coup à jouer pour tenter d’égaler, voir de surpasser, la performance réalisée par Florida Gulf Coast la saison passée… Un énorme bravo à Mercer, parti pour être la sensation de la March Madness 2014.

Bracket : 3,3% des participants ont pronostiqué la victoire de Mercer.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *