Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
CHA
BOS1:00
DET
CLE1:00
IND
UTH1:00
PHI
PHO1:00
ATL
LAC1:30
MEM
DAL2:00
MIL
DEN2:00
NOR
SAS2:00
SAC
OKC4:00
News

Jason Kidd : « Shaun Livingston m’impressionne »

Deron Williams se remet toujours d’une entorse de la cheville et, en son absence, c’est Shaun Livingston qui mène Brooklyn en présaison. Le back-up joue particulièrement juste (7.7 points à 90.9% de réussite, 6.7 passes pour 0.33 balle perdue) et fait sensation au sein du groupe.

« Il m’impressionne », confie Jason Kidd. « C’est pour ça qu’on le voulait. À cause de son éthique de travail, de sa trajectoire de carrière et de la saison qu’il venait de faire. J’ai pensé qu’il serait parfait pour notre équipe et je suis heureux qu’il soit là ».

Shaun Livingston, c’est en effet l’un des destins brisés de la dernière décennie NBA. Drafté en 4e position en 2004 par les Clippers, il est victime d’une terrible blessure en 2007 et se brise trois ligaments du genou sur une contre-attaque anodine qui se termine comme l’une des plus affreuses blessures des années 2000.

Alors qu’il montait en puissance, le meneur de grande taille est brisé dans son élan et n’aura jamais le statut de star qu’on lui promettait. Au lieu de cela, il sera baladé de franchise en franchise.

« C’est un gars de 2m01 avec une envergure de 2m40 », exagère Deron Williams. « Mais c’est bon de le voir en bonne santé. Je suis heureux pour lui. Je le connais depuis le lycée et je suis heureux qu’il soit de retour et qu’il soit dans la même équipe que moi ».

Après des années de galère à multiplier les contrats de courte durée, Shaun Livingston a rassuré tout le monde l’an passé à Cleveland. De quoi lui permettre de signer un bail d’un an à Brooklyn.

« Il va être très important », assure Deron Williams. « Il va être génial car il sait mener une équipe. Il sait trouver les gars où il le faut. C’est avant tout un passeur qui sait servir ses coéquipiers. Même s’il sait aussi attaquer le cercle ».

Avec toutes les armes offensives dont disposent les Nets, l’équipe n’avait pas besoin d’un meneur scoreur, comme pouvait l’être C.J. Watson. Il fallait un distributeur, capable de trouver un équilibre offensif. Shaun Livingston démontre qu’il peut être ce joueur et Jason Kidd entend donc le préserver.

« Nous n’allons pas augmenter son temps de jeu. Nous savons qu’il peut gérer le groupe et il l’a fait jusqu’à présent. Pour l’instant, il est notre meneur titulaire mais nous ne voulons pas augmenter ses minutes. Nous voulons qu’il soit frais quand la saison démarrera ».

Car si Deron Williams continue d’avoir des problèmes avec ses chevilles, Shaun Livingston sera essentiel.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *