Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
CHA
DET1:00
CLE
NYK1:00
IND
MIL1:00
PHI
BRO1:00
WAS
BOS1:00
MEM
POR2:00
NOR
OKC2:00
DAL
ATL2:30
UTH
MIA3:00
SAC
MIN4:00
GSW
TOR4:30
Interviews Magazine

Le travail estival de Kemba Walker vu par l’un de ses coachs personnels

Steven Garcia est assistant-coach de la sélection portoricaine et fait partie des entraîneurs personnels du meneur de Charlotte, Kemba Walker. Par le passé, il a participé au développement de joueurs comme Moe Harkless, Iman Shumpert, Rodney Hood, mais aussi de joueurs européens et bien sûr portoricains.

Présent à Orléans il y deux semaines pour maintenir les joueurs de l’OLB en forme, il était du côté de Marseille ces derniers jours au Baz’N Camp, parrainé par Mike Pietrus dans l’enceinte exceptionnelle du TechnoSport de Luminy.

À la fin de l’entraînement matinal et avant de rentrer à Porto-Rico, il a pris quelques instants pour discuter avec Basket USA.

Steven Garcia, quelle est votre relation avec Kemba Walker ?

Très bonne ! On travaille ensemble depuis l’été dernier. On ne se voit pas de manière constante toute l’année à cause des nombreux voyages pendant la saison, mais quand il est off à partir de la fin de la saison régulière, il vient à Orlando avec Edgar Sosa (meneur international dominicain qui évoluera à Gravelines-Dunkerque la saison prochaine) qui est son meilleur ami. Ils restent tous les deux à Orlando et s’entraînent là-bas pendant l’été dans la structure pour laquelle je travaille.

Quel genre d’exercices mettez-vous en place ?

On se concentre sur ses capacités principales, à savoir le shoot, le maniement du ballon, son agilité… On fait aussi pas mal de boulot en extérieur, sur un terrain de foot ou sur les pistes d’athlétisme. On bosse avec les échelles de rythme, différents types de balle de différentes tailles qu’il doit pouvoir manier simultanément. La plupart du temps, ça tourne autour de ça.

Il aime aussi la boxe, qu’il pratique avec un coach spécialisé, pour travailler sa vitesse de mouvement et garder son corps en forme. Enfin, il fait aussi des exercices aquatiques pour du renforcement, de la prévention sur des parties de son corps qui en ont besoin. Ses journées sont bien remplies, en particulier en ce moment. On a fait quelques sessions déjà avec un partenaire avec qui je travaille. En tout, on est quatre à se relayer.

Kemba Walker a progressé dans son jeu chaque année. Que peut-il encore améliorer ?

L’objectif pour lui, c’est maintenant de rester au top et afficher le même niveau de performance et de condition physique à chaque match. Vu que c’est un petit gabarit, il sait qu’il va se faire bouger. L’idée, c’est d’éviter les blessures et de le maintenir en bonne santé pour la saison à venir et pour durer le plus longtemps possible. Il est très talentueux, il peut shooter et sait tout faire sur un terrain, mais il faut aussi s’occuper de tout le reste, l’explosivité, son dynamisme, sa vitesse, ce genre de choses.

Quel est son point de vue concernant l’arrivée de Tony Parker ?

Pour être honnête, on n’en a pas vraiment parlé. Je sais qu’il est content de son arrivée, parce qu’en fin du compte, tout ce qui lui importe, c’est de gagner. Et Tony Parker peut les aider à retrouver le chemin des playoffs. Il reste déterminé à faire franchir des étapes à cette équipe.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *