News

Jrue Holiday aussi à l’aise à l’arrière

S’ils restent sur deux défaites, les Pelicans ont de bonnes chances de se qualifier pour les playoffs à l’Ouest. Ce serait une vraie récompense pour Jrue Holiday, dont la dernière saison avait été compliquée par les problèmes de santé de sa femme, Lauren, victime d’une tumeur au cerveau alors même qu’elle était enceinte.

Désormais, elle est totalement remise et l’ancien Sixer peut jouer avec l’esprit libre, même s’il a dû s’adapter cette saison puisque Alvin Gentry a fait le pari de le décaler très souvent à l’arrière en recrutant Rajon Rondo.

« Nous jouons plus vite et nous poussons plus le ballon », assure ainsi Jrue Holiday. « Rondo fait un gros boulot depuis le départ, pour nous aider à mieux démarrer les rencontres. Ça nous force, moi, E’Twaun (Moore) et Anthony (Davis) à courir parce qu’on sait qu’il va nous chercher. »

Considéré comme un meneur depuis son arrivée en NBA, Jrue Holiday joue donc de plus en plus sans le ballon. En conséquence, son nombre de passes décisives a logiquement baissé (passant de 7.3 l’an passé à 5.8 cette saison) mais son efficacité au tir a augmenté. Il affiche ainsi son meilleur pourcentage au tir en carrière à 49%, contre 45.3% la saison dernière.

Du coup, il prend moins de tirs que lors de son année All-Star (15.5 contre 16.5) mais marque plus (19.2 contre 17.7).

« Quand Rondo est arrivé, nous sommes devenus proches très vite. En grandissant, je le regardais jouer. Une fois l’un à côté de l’autre, le respect s’est vite installé. J’adore jouer avec lui, c’est l’un des meilleurs meneurs avec qui j’ai joué. Ils m’ont dit qu’ils voulaient Rondo pour me faire jouer sans le ballon et me permettre de créer à une autre position. J’ai été un combo guard toute ma vie, j’ai dû m’adapter, surtout avec deux scoreurs dominants (Davis et Cousins). J’ai dû comprendre et voir ce qu’ils voulaient. Avoir un meneur comme Rondo, qui a une telle influence dans l’équipe, ça permet de garder tout le monde heureux. »

Mais après huit ans comme meneur, a-t-il eu des doutes sur ce repositionnement ?

« Je suis sûr que certains ont douté de moi et de mon jeu mais je ne m’intéresse pas vraiment aux pensées négatives. Ça peut avoir un impact sur mon jeu mais je me concentre sur les choses positives et les gens positifs. Je n’ai jamais douté. »

Jrue Holiday Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2009-10 PHL 73 24 44.2 39.0 75.6 0.8 1.9 2.6 3.8 2.1 1.1 2.1 0.3 8.0
2010-11 PHL 82 35 44.6 36.5 82.3 0.8 3.2 4.1 6.5 2.5 1.5 2.7 0.4 14.0
2011-12 PHL 65 34 43.2 38.0 78.3 0.9 2.4 3.3 4.5 2.1 1.6 2.1 0.3 13.5
2012-13 PHL 78 38 43.1 36.8 75.2 1.1 3.1 4.2 8.0 2.2 1.6 3.7 0.4 17.7
2013-14 NOP 34 34 44.7 39.0 81.0 0.8 3.4 4.2 7.9 2.7 1.7 3.1 0.4 14.3
2014-15 NOP 40 33 44.6 37.8 85.5 0.8 2.6 3.4 6.9 2.8 1.6 2.3 0.6 14.8
2015-16 NOP 65 28 43.9 33.6 84.3 0.4 2.6 3.0 6.0 2.3 1.4 2.6 0.3 16.8
2016-17 NOP 67 33 45.3 35.6 70.8 0.7 3.2 3.9 7.3 2.0 1.5 2.9 0.6 15.4
2017-18 NOP 81 36 49.4 33.7 78.6 0.8 3.7 4.5 6.0 2.5 1.5 2.6 0.8 19.0
Total   585 33 44.9 36.0 78.8 0.8 2.9 3.7 6.2 2.3 1.5 2.7 0.4 14.9
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *