Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
MIA
PHI1:00
NOR
POR3:00
SAS
GSW3:30
Jeux News

NBA Jam fête ses 25 ans avec les Clippers

Ce samedi soir, dans le cadre de la réception des Kings, les Clippers vont rendre hommage à un monument du jeu vidéo : NBA Jam. Le jeu culte des années 1990 a vu le jour en avril 1993, mais a été conçu en janvier de la même année.

À l’heure où NBA 2K règne avec des graphismes toujours plus réalistes, des effectifs de plus en plus précis et une envie de perfection toujours plus grande, NBA Jam a permis à des milliers de joueurs d’entrer dans le monde du basket NBA par l’arcade. Même ceux qui n’étaient pas des grands fans de basket comme… le créateur du jeu lui-même !

Qui se souvient de Mike Iuzzolino ?

La création des effectifs a donc été flottante. Avec des informations fournies par la ligue et les feuilles de statistiques dans les journaux comme seules références, la marge d’erreur était grande.

« Souvenez-vous, c’était avant Internet », explique Mark Turmell à ESPN. « Si quelqu’un était bon à ce moment-là, alors ça explique que je l’ai mis dans le jeu. Je pense à Mike Iuzzolino des Mavericks. Si on revient en arrière, qu’on regarde sa carrière, je parie qu’il a fait une série de bons matches quand j’ai composé les effectifs. »

En effet, ce meneur, qui disputait sa seconde et ultime saison dans la ligue, est désormais un parfait inconnu. Il a simplement réussi deux de ses trois double double en carrière ce fameux mois de janvier 1993, au moment où Mark Turmell avait les yeux rivés sur les boxscores.

Autre particularité chez les joueurs : l’absence de Michael Jordan. L’arrière des Bulls s’était volontairement retiré de l’accord du syndicat des joueurs pour éviter que son nom ne soit utilisé dans ce cadre. Le jeu fut donc privé de son meilleur argument. Un mal pour un bien finalement…

« Cela aurait été injuste », réagit Scottie Pippen, en pensant aux performances virtuelles de son coéquipier. « Les autres joueurs ont pris le flambeau. Mais ça aurait été génial d’avoir Michael dans le jeu. »

Blake Griffin, le joueur NBA Jam par excellence

Pour célébrer dignement ce 25e anniversaire, la voix du jeu, Tim Kitzrow, va se faire entendre durant la partie (présentation des équipes, temps-mort) entre les Clippers et les Kings. Quoi de mieux pour rendre hommage à NBA Jam que d’avoir Blake Griffin sur le parquet ?

« J’aime beaucoup Blake et DeAndre Jordan », lance-t-il. « Je les appelle les Boomshakalaka Brothers. Ils sont parmi les meilleurs pour les posters-dunks. C’est Griffin qui me rappelle le plus NBA Jam avec sa façon de dunker. Cela ne semble pas réel, on dirait une intelligence artificielle. »

Blake Griffin sait ce qu’il a à faire pour combler la voix de Jam NBA et tous les fans du jeu : offrir un superbe « facial dunk » sur les Kings. À moins que ce ne soit Vince Carter qui décolle au plafond pour écrabouiller les Clippers !

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *