News

Un Dragon en cage à Miami

À peine l’EuroBasket remporté avec la Slovénie, Goran Dragic assurait être prêt à reprendre du service avec le Heat pendant que Pat Riley lui promettait des jours de congés. C’est finalement le président qui a eu le dernier mot et le choix est payant puisque le Dragon ronronne dans sa cage, prêt à en découdre pour le coup d’envoi de la nouvelle saison.

« J’ai le sentiment d’avoir l’esprit libre » apprécie Goran Dragic, cité par le Star Tribune. « Je suis OK. Physiquement, je me sens super bien. Mentalement, j’ai faim de basket. C’est ce qu’on voulait atteindre et c’est ce qu’on veut voir pour le premier match. »

Le sixième sens d’Erik Spoelstra

Comme la nuit dernière dans la victoire des siens au buzzer contre les Wizards, le MVP de l’Euro devrait donc assister du banc au dernier match de présaison du Heat.

« La clé, c’est que je veux qu’il soit frais et au top pour le Game 1 » assure ainsi Erik Spoelstra. « Il est en super forme, a un super mental, et on va continuer à avancer comme ça. »

Un repos forcé qui a pu frustrer le principal intéressé, même s’il reconnait aujourd’hui que ça ne peut pas lui faire de mal, le Slovène en profitant pour mettre en avant le sixième sens de son entraîneur pour ce genre de chose.

« Je veux toujours m’entraîner et jouer, mais parfois ton corps ou ta tête ne te le permettent pas. Il est fort pour « lire » dans les joueurs. Il sait ce dont tu as besoin » dit-il au sujet de son entraîneur. « Peut-être qu’il a vu quelque chose qui n’était pas compliqué à cerner. Je me suis un peu posé, je suis revenu, et maintenant c’est parti pour un nouvel objectif ici, à Miami. »

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *