Pariez en ligne avec Unibet
  • MIL1.85BRO1.89Pariez
  • LOS1.45GOL2.62Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Josh Giddey, le choix de l’intelligence pour le Thunder

Draft – Choisi en 6e position, Josh Giddey est le nouvel ajout au projet de reconstruction du Thunder… mais le prodige australien n’arrive pas seul en Oklahoma.

Fan de Dante Exum et Joe Ingles, Josh Giddey avait pu côtoyer ses idoles pendant un temps, lors de la préparation olympique de l’équipe australienne aux Etats-Unis. Malgré une bon match face au Nigéria,  le jeune arrière n’avait finalement pas été retenu, et il avait dû quitter ses partenaires en partance pour Tokyo.

Sélectionné en 6e choix par le Thunder, Giddey a retrouvé le sourire. A vrai dire, on ne l’attendait pas si haut mais Oklahoma City a de nouveau voulu tenter un coup avec un joueur international à fort potentiel et reconnu de tous pour son intelligence de jeu.

« Oklahoma City est une de mes équipes préférées. Qu’ils m’aient choisi est un rêve devenu réalité », a réagi le néo joueur NBA sur un site australien. « Le fait qu’ils aient voulu de moi dans leur équipe, c’est vraiment un sentiment à part, je ne pourrais pas être plus heureux. »

Arrière de grande taille capable de jouer sur plusieurs postes, Giddey rentre parfaitement dans le moule de la NBA actuelle, qui joue au large et mise à fond sur les qualités techniques de ses extérieurs. Grand décideur du Thunder, Sam Presti est tombé sous le charme du jeune Boomer.

« Il rend les autres joueurs meilleurs. Il apporte de la taille [à l’arrière]. Il a une vision du terrain et il comprend le jeu à très haut niveau. Son niveau de compréhension du jeu est déjà à un très haut niveau, et il n’a que 19 ans. Il est tout simplement un très bon joueur de basket. »

« Je voulais faire partie de leur projet »

Aux côtés de Shai Gilgeous-Alexander, Lu Dort et Darius Bazley, qui sont tous trois sous les 23 ans, mais aussi Théo Maledon et Aleksej Pokusevski, Giddey va intégrer la classe biberon du Thunder qui veut créer une équipe qui progresse ensemble.

« Ils ont beaucoup de bonnes personnes. Ils ont été très honnêtes avec moi dès le premier jour. J’ai beaucoup parlé à Sam et avec le reste du staff et des coaches et la manière dont ils me parlaient de leur projet et de la direction prise par l’équipe, je voulais faire partie de leur projet. J’espère qu’on va pouvoir rencontrer le succès dans les années à venir. Mais je voulais faire partie d’une équipe qui se construit et qui veut grimper dans la hiérarchie de la ligue. C’est une belle équipe jeune et j’ai hâte d’y arriver. »

En l’occurrence, Josh Giddey rejoindra Théo Maledon, mais pas Aleksej Pokusevski, dans la prochaine équipe de ligue d’été du Thunder à Las Vegas : « Chaque joueur a un processus et un programme de développement différent », a justifié Presti concernant Poku. « On pense simplement qu’il y a une autre voie à suivre pour optimiser son temps cet été. »

En tout état de cause, avec Giddey mais aussi Tre Mann, Jeremiah Robinson-Earl et Aaron Wiggins, le Thunder a été très actif avec sa pléthore de choix de Draft. Sam Presti s’estime satisfait du travail accompli.

« Ce n’est pas simplement le talent du joueur mais son mariage avec la franchise. On pense qu’il est un très bon choix pour nous. On pense même que ça a été une soirée extrêmement productive pour nous. On est content des joueurs qu’on a pu ajouter à notre équipe. Ils apportent tous quelque chose de différent et je pense qu’ils seront des apports positifs à la franchise. Ils ont beaucoup de boulot à accomplir et ce n’est qu’un point de départ dans leurs carrières. On a hâte de les accompagner dans leur progression. »

Tags →
A lire aussi