News

Flip Saunders : « je ne pouvais pas réussir aux Wizards »

51 victoires en 181 matches. Ce sera donc le bilan de Flip Saunders avec les Wizards. Après deux ans et demi de défaites et de problèmes en tous genres (Arenas…), l’ancien coach des Wolves et des Pistons a été prié de faire ses valises.

Saunders quitte la capitale sans regrets, persuadé qu’il a fait son maximum.

« Il y a des moments où vous vous dites que vous auriez pu mieux faire, a-t-il expliqué lors d’un point presse. En l’occurrence, ce n’est pas le cas. Quand je regarde notre effectif, la préparation de la saison et l’absence d’entraînements, je ne vois pas comment j’aurais pu faire mieux. »

Pour l’ex-coach de Washington, il y avait simplement une erreur de casting. Il avait été engagé pour diriger une équipe de vétérans (Arenas, Jamison, Butler…) et il s’est retrouvé à driver une équipe de gamins (Wall, McGee, Crawford, Young…).

« J’endosse la responsabilité de cet échec car en NBA, seul le bilan compte. Mais en NBA, vous ne pouvez pas gagner et former les jeunes. C’est difficile de réussir dans les deux domaines en même temps. »

Dernier point important : il estime que son effectif était déséquilibré.

« Le roster n’était pas équilibré. Il y avait beaucoup de doublons, et c’est ce qui arrive lorsque vous êtes en phase de reconstruction. Lorsque vous êtes un coach d’expérience, qui a atteint les finales de conférence, vous avez l’habitude d’avoir des joueurs qui correspondent à vos besoins. Là, mon boulot avait changé. Mais je pense que j’ai toujours cherché à les faire progresser et je pense que beaucoup auront de belles carrières. »

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *