Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Toronto en pleine crise

La nuit dernière, Sam Mitchell n’a pas dû bien dormir. Plus que jamais, l’entraîneur des Raptors est sur la sellette, et la débâcle subie à Denver (132-93) pourrait s’avérer être son dernier match à la tête de la franchise canadienne. Avec un bilan de 8 victoires pour 9 défaites, Toronto n’assume pas son rôle d’outsider dans la conférence Est et l’heure est sans doute au changement. Pour Jermaine O’Neal, le moment est d’abord à la prise de conscience.

« Il faut que chacun rentre à l’hôtel et réfléchisse à la situation. Nous avons été honteux ce soir. Ce n’est pas la fin du monde mais nous devons absolument réagir. Tous, les 13 de l’effectif, nous devons réagir ensemble. C’est en équipe que nous pourrons surmonter cela. Vraiment, c’est embarrassant. A la fois pour nous, mais aussi pour les dirigeants, les fans, la ville et même le pays. On est super bien payés et le minimum, c’est de donner le maximum sur un terrain ».

L’ancien Pacer ne vise personne et il a sans doute raison. Cette nuit, le premier quart-temps face aux Nuggets a confirmé que le problème était à la fois collectif et mental. Certes, Chris Bosh est un peu perso mais on sent que c’est l’équipe dans son entier qui ne tourne pas rond. Après le match, Sam Mitchell était encore sous le choc.

« C’est extrêmement décevant. Denver est un bonne équipe mais on n’a pas le droit de jouer comme çà, et comme nous l’avons fait face aux Lakers. Ce n’est que le début de saison mais il va falloir dès maintenant bouger notre cul ».

Peut-être que Mitchell ne sera plus en poste pour assister à la réaction de ses joueurs…

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toronto Raptors en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés