Pariez en ligne avec Unibet
  • IND2.13WAS1.75Pariez
  • TOR2.52MEM1.55Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Ne pas s’enflammer, le nouveau défi des Knicks

La formation de Tom Thibodeau a brillé dans son rôle « d’underdog » depuis le début de saison. Après avoir enchaîné sept victoires de suite, les coéquipiers de Derrick Rose sont maintenant dans la lumière. L’objectif est désormais de garder le cap, et de surtout ne pas se voir trop beau.

La tentation est forte mais les Knicks essaient de ne pas céder à l’euphorie. La franchise new-yorkaise n’avait plus aligné sept victoires de suite depuis 2013/14, un signe du renouveau de la formation de Tom Thibodeau.

Ce dernier est en passe de réussir une mission qui semblait loin d’être évidente il y a encore quatre mois : qualifier son équipe en playoffs. Son groupe composé de joueurs revanchards a brillé dans le rôle d’outsider jusque-là. Les adversaires à venir des new-yorkais savent désormais à quoi s’attendre.

Prochaine étape : Atlanta ce soir

L’effet de surprise est passé, et les Knicks vont maintenant devoir gérer un nouveau statut. Pour Derrick Rose et son coach, le salut de New York passera par de la stabilité, dans le jeu et dans les têtes.

« On doit prendre ce qu’on vit au jour le jour, ne pas se projeter. Bien sûr qu’on veut accrocher la quatrième place, mais ça passe au quotidien, à chaque entraînement, à chaque échauffement. Peu importe qui on joue, c’est un match important parce que c’est le prochain match. On doit rester dans le présent, et j’ai l’impression que c’est ce que l’équipe fait. On donne tout pour l’équipe », a déclaré le meneur vétéran, auteur de 17 points et 5 passes décisives dans la victoire face aux Hornets cette nuit.

Le prochain match, dès ce soir face à Atlanta, telle doit être la seule préoccupation des Knicks pour Tom Thibodeau, qui a lui aussi insisté sur l’importance de chaque étape du processus, rappelant qu’ « on joue comme on s’entraîne ».

« Je crois que l’important pour nous maintenant, c’est de ne pas se perdre », a-t-il souligné. « Si tu commences à penser à la suite, les playoffs, notre série de victoires, tu perds ta concentration sur le prochain match à préparer contre Atlanta. C’est ce sur quoi on doit être concentré, au jour le jour, étape par étape. Si on prend soin de toutes ces choses, le reste suivra. C’est très facile de sortir des clous. On ne peut pas se le permettre. Ta concentration, ton implication, c’est le plus important. C’est ce qui te donne cette intensité. On doit s’assurer de ne pas se disperser et se concentrer sur ce qui présente devant nous ».

Du caractère, mais pas que

Derrick Rose peut avoir bon espoir pour la suite s’il s’en réfère à ce qu’il a vu, lorsqu’il a affronté les Knicks avec les Pistons avant de les rejoindre, à savoir une équipe qui a du caractère.

« J’ai vu une jeune équipe qui avait faim, ça m’a rappelé quelques-unes des bonnes équipes avec lesquelles j’ai joué plus jeune », a-t-il ajouté. « J’ai juste vu une mentalité de vainqueur. Chaque équipe qui joue contre nous sait que le match va être dur, dans le combat, et qu’il faudra donner le meilleur. En voyant ça de l’extérieur, ça m’a clairement donné envie de faire partie de l’aventure, en particulier avec la présence de Tom Thibodeau. Je suis heureux d’être là ».

Tom Thibodeau a également mentionné les qualités qui ont fait le succès des Knicks dans le jeu et qu’il faudra préserver afin de rester un prétendant sérieux à la quatrième place, actuellement occupée par… Atlanta, également sur une bonne série (9 victoires en 11 matchs).

« On a une équipe qui en croit en la passe, qui partage le ballon, avec des joueurs qui jouent dur les uns pour les autres et en font de même en défense. C’est ce dont on a besoin pour être une équipe victorieuse ».

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Julius Randle 65 37.3 46.1 42.0 80.9 1.2 9.0 10.2 5.9 3.4 0.9 0.3 3.1 24.1
R.j. Barrett 66 34.6 44.7 39.6 74.3 1.0 4.7 5.7 3.0 2.0 0.7 0.3 2.6 17.6
Derrick Rose 30 26.3 48.0 41.0 86.2 0.3 2.3 2.6 4.0 1.3 0.9 0.5 1.2 14.3
Alec Burks 46 25.3 41.0 40.5 85.0 0.4 4.0 4.4 2.2 1.0 0.7 0.3 2.0 12.2
Immanuel Quickley 61 19.6 39.9 39.7 88.9 0.4 1.8 2.2 2.1 0.9 0.5 0.2 1.8 11.7
Elfrid Payton 57 24.5 44.3 29.5 68.6 1.1 2.5 3.6 3.4 1.7 0.8 0.2 1.8 11.0
Reggie Bullock 59 28.9 44.5 41.3 89.6 0.2 3.1 3.4 1.5 0.7 0.8 0.2 2.2 10.6
Mitchell Robinson 31 27.5 65.3 0.0 49.1 3.6 4.5 8.1 0.5 0.8 1.1 1.5 2.8 8.3
Austin Rivers 21 21.1 43.0 36.4 71.4 0.2 2.0 2.2 2.0 1.0 0.6 0.0 1.5 7.3
Taj Gibson 39 20.6 61.9 20.0 68.9 2.2 3.3 5.5 0.7 0.5 0.7 1.0 2.3 5.1
Nerlens Noel 58 23.8 61.0 0.0 69.8 2.3 4.1 6.4 0.8 1.1 1.1 2.2 2.7 5.1
Obi Toppin 56 11.2 47.7 27.3 73.1 0.4 1.9 2.3 0.4 0.4 0.3 0.2 0.9 4.0
Kevin Knox 41 11.3 39.2 39.3 80.0 0.2 1.2 1.5 0.5 0.4 0.3 0.1 0.9 4.0
Dennis Smith 3 9.2 20.0 0.0 83.3 0.0 0.7 0.7 1.0 0.3 1.0 0.0 1.3 3.0
Frank Ntilikina 27 10.0 35.8 46.2 44.4 0.2 0.8 1.0 0.6 0.4 0.6 0.1 1.4 2.7
Norvel Pelle 8 6.3 71.4 0.0 50.0 0.2 1.1 1.4 0.1 0.0 0.1 0.8 0.5 1.4
Ignas Brazdeikis 4 1.8 0.0 0.0 100.0 0.2 0.2 0.5 0.2 0.2 0.0 0.0 0.0 0.5
Jared Harper 7 2.1 0.0 0.0 75.0 0.0 0.1 0.1 0.1 0.3 0.0 0.0 0.1 0.4
Theo Pinson 17 2.0 11.1 0.0 0.0 0.0 0.3 0.3 0.1 0.1 0.0 0.0 0.2 0.1

A lire aussi