Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE2.18TOR1.69Pariez
  • BRO1.12LOS6.75Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Nikola Jokic, ce sont les autres qui en parlent le mieux

Nikola Jokic s’affirme à chaque match comme un des meilleurs joueurs de la Ligue et se positionne comme un des favoris dans la course au MVP. À 26 ans, le pivot des Nuggets a acquis désormais le statut de superstar auprès de ses pairs.

Tout a commencé au KK Mega Basket, en Serbie. Nikola Jokic plonge pour récupérer un ballon et donne une passe entre les jambes avec un rebond pour son coéquipier dans le corner. Le GM des Nuggets Tim Connelly, présent dans les tribunes, tombe sous le charme de ce jeune joueur et décide de le drafter en 41e position à la Draft 2014.

Arrivé en NBA un an après sa sélection, Nikola Jokic enchante depuis maintenant cinq ans fans, joueurs, entraineurs et même adversaires par son jeu pour le moins atypique basé sur la créativité à la passe, du haut de son 2m13. C’est tout simplement le meilleur pivot passeur de l’histoire.

« Il est comme Luka Doncic mais en pivot, il passe comme un meneur, peut shooter sur une jambe comme Dirk Nowitzki. C’est un meneur. » s’exclame un coach assistant chez ESPN.

« Jokic est le meilleur passeur de la ligue actuellement »

Certains l’imaginent d’ailleurs comme un deuxième LeBron James toujours pour le côté cérébral évidemment, le pivot serbe plaisantant d’ailleurs sur leurs qualités athlétiques similaires. Pour le quadruple MVP de la ligue, Nikola Jokic dispose en tout cas d’une vision de jeu que peu de joueurs possèdent. « Il a un talent incroyable de perception sur le terrain et il voit les actions avant qu’elles ne se déroulent » assure le « King ».

Depuis son arrivée en NBA, le pivot alimente les Top 10 grâce à sa qualité de passe, son flair ainsi qu’à son altruisme. Pour Rick Carlisle, c’est tout simplement le meilleur dans ce domaine à son poste : « Il sent le jeu comme aucun autre pivot. Sa vision, sa qualité de passe et son désir d’impliquer ses partenaires est exceptionnel, peut-être le meilleur pour un joueur évoluant à son poste. »

Des propos confirmés par Luke Walton :« Il est altruiste envers ses coéquipiers. Je pense qu’il préfère largement donner une passe décisive que de marquer un panier. » Pour son coéquipier JaMychal Green et ancien adversaire lors des dernières demi-finales de conférence Ouest, « Jokic est le meilleur passeur de la ligue actuellement. »

Aujourd’hui tous les coaches adaptent leur tactique en fonction de Nikola Jokic. Pas question de le laisser mettre la main sur le match comme il l’entend.

Néanmoins, le Serbe représente une telle menace sur bien des facettes que le stopper complétement semble compliqué voire impossible. « C’est la peste ou le choléra. Peut-être le couper de ses coéquipiers, car s’il les trouve et qu’il marque 30 points, vous êtes en danger » estime un coach assistant.

« Tu ne peux pas le stopper »

Son coéquipier Will Barton renchérit en énumérant ses qualités : « Il n’y a vraiment rien qu’ils (ses adversaires) puissent faire. Il peut shooter à 3-points, il a des moves au poste, il finit près du cercle, il a du toucher, il peut remonter la balle… Pour être honnête avec vous, on ne peut pas le stopper. »

Comme il est souvent trop altruiste, ses adversaires le forcent parfois à jouer pour lui. Gêné au début, Nikola Jokic appréhende mieux ce genre de situation comme le montre son évolution du nombre de shoots pris (14.7 tirs l’an dernier contre 18.6 cette saison pour un pourcentage passant de 53 à 57% et de 31 à 41% de loin) « Je pense qu’ils essayent de me forcer à être un peu plus scoreur. Parfois le gars est juste ici, il ne me gêne même pas, il est juste là debout dans la raquette. »

Souvent pointé du doigt pour ses kilos en trop à chaque reprise, le All-Star a fait les choses bien cette année en se préparant physiquement durant l’intersaison afin d’arriver affûté au coup d’envoi du championnat et ça s’est ressenti entre son début de saison dernière et celui-ci.

Premier mois de compétition en 2019/20 : 16 points, 10 rebonds, 6 passes à 46% aux tirs, 22% à 3-points et 78% sur la ligne en 30 minutes
Premier mois de compétition en 2020/21 : 27 points, 12 rebonds, 9 passes, 2 interceptions à 57% aux tirs, 38% à 3-points et 84% sur la ligne en 36 minutes

Un changement que Mike Malone a bien remarqué en début de saison : « Les Magic Johnson, Larry Bird… Ces gars arrivent toujours avec quelque chose de nouveau dans leur jeu. Nikola, c’est pas nécessairement un nouveau shoot ou un nouveau move. Il continue juste de rester en bonne santé ».

Plus fort physiquement mais aussi plus leader, le discret Jokic n’hésite plus à se faire entendre. « Il s’est affirmé par rapport aux années passées, il parle davantage et prend le rôle de leader. » selon Monte Morris.

Désormais au top de sa forme, Nikola Jokic n’a plus qu’un objectif : mener les Nuggets en finale NBA.

Nikola Jokic Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2015-16 DEN 80 22 51.2 33.3 81.1 2.3 4.7 7.0 2.4 2.6 1.0 1.3 0.6 10.0
2016-17 DEN 73 28 57.8 32.4 82.5 2.9 6.9 9.8 4.9 2.9 0.8 2.3 0.8 16.7
2017-18 DEN 75 33 49.9 39.6 85.0 2.6 8.1 10.7 6.1 2.8 1.2 2.8 0.8 18.5
2018-19 DEN 80 31 51.1 30.7 82.1 2.9 8.0 10.8 7.3 2.9 1.4 3.1 0.7 20.1
2019-20 DEN 73 32 52.8 31.4 81.7 2.3 7.5 9.7 7.0 3.0 1.2 3.1 0.6 20.0
2020-21 DEN 51 35 57.1 42.2 85.8 2.8 8.1 10.9 8.7 2.7 1.5 3.1 0.6 26.3
Total   432 30 53.2 35.0 83.1 2.6 7.1 9.8 5.9 2.8 1.2 2.6 0.7 18.1

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |