Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Pour Furkan Korkmaz, Jimmy Butler n’était pas heureux à Philadelphie

L’attitude de « Jimmy Buckets » a complètement changé à son arrivée à Miami où il a semblé bien plus épanoui dans un rôle de « franchise player » qu’il n’avait pas aux Sixers.

L’épopée du Heat de Jimmy Butler aura marqué cette fin de saison unique dans la « bulle » floridienne. Sur le terrain comme en dehors, l’ancien joueur des Bulls a également étonné par sa décontraction, ce sentiment de plénitude qu’il a parfois dégagé et évoluant comme un poisson dans l’eau, à faire chaque soir ce dont l’équipe avait besoin pour gagner, que ce soit du scoring, de la défense, des passes, du rebond….

Son ancien coéquipier Furkan Korkmaz a également vu ce changement d’attitude entre son passage à Philadelphie et sa renaissance en Floride. Pour le shooteur turc, Jimmy Butler n’a jamais réussi à s’intégrer dans le collectif des Sixers, majoritairement emmené par la paire Simmons-Embiid.

« Je pense que Jimmy n’a jamais senti qu’il faisait partie de notre équipe, il n’a jamais senti qu’il était partie prenante de notre alchimie. Il ne pouvait donc pas être aussi heureux. Jimmy à Miami a une image, un langage corporel et un jeu complètement différents. Au final, c’est le même Jimmy mais il ne s’est pas senti intégré à notre collectif », a-t-il déclaré à la chaîne turque S Sport TV.

Un environnement plus favorable à Miami

La personnalité de Jimmy Butler aurait également tendance à refroidir l’ambiance en présence d’autres joueurs majeurs comme Ben Simmons ou Joel Embiid (ou la paire Wiggins-Towns lors de son expérience précédente à Minnesota), surtout lorsque ces derniers sont loin d’être irréprochables. Ce qui n’est pas le cas à Miami, où les forces en présence de l’effectif sont davantage homogènes et où son statut de « franchise player » est indiscutable.

« Je n’ai pas vraiment été surpris de voir Jimmy sortir de telles performances, mais je dois dire que Jimmy a toujours été quelqu’un qui avait tendance à parler quand il voit quelque chose qui ne va pas ou qui va pointer du doigt tel ou tel manquement. Ce genre de joueurs, qui a tendance à trop intervenir, n’est jamais vraiment bienvenu quand il arrive dans une équipe, particulièrement par les coaches », a-t-il ajouté.

Jimmy Butler Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2011-12 CHI 42 9 40.5 18.2 76.8 0.6 0.8 1.3 0.3 0.5 0.3 0.3 0.1 2.6
2012-13 CHI 82 26 46.7 38.1 80.3 1.7 2.3 4.0 1.4 1.2 1.0 0.8 0.4 8.6
2013-14 CHI 67 39 39.7 28.3 76.9 1.3 3.6 4.9 2.6 1.6 1.9 1.5 0.5 13.1
2014-15 CHI 65 39 46.2 37.8 83.4 1.8 4.1 5.8 3.3 1.7 1.8 1.4 0.6 20.0
2015-16 CHI 67 37 45.5 31.1 83.2 1.2 4.2 5.3 4.8 1.9 1.6 2.0 0.6 20.9
2016-17 CHI 76 37 45.5 36.7 86.5 1.7 4.5 6.2 5.5 1.5 1.9 2.1 0.4 23.9
2017-18 MIN 59 37 47.4 35.0 85.4 1.3 4.0 5.3 4.9 1.3 2.0 1.8 0.4 22.2
2018-19 * All Teams 65 34 46.2 34.7 85.5 1.9 3.4 5.3 4.1 1.7 1.9 1.5 0.6 18.7
2018-19 * PHL 55 33 46.1 33.8 86.8 1.9 3.4 5.3 4.0 1.7 1.8 1.5 0.5 18.2
2018-19 * MIN 10 36 47.1 37.8 78.7 1.6 3.6 5.2 4.3 1.8 2.4 1.4 1.0 21.3
2019-20 MIA 58 34 45.5 24.4 83.4 1.8 4.8 6.7 6.0 1.4 1.8 2.2 0.6 20.0
Total   581 33 45.4 33.3 83.5 1.5 3.6 5.1 3.7 1.4 1.6 1.5 0.5 17.0
A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Miami Heat en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés