Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Malcolm Brogdon, le retour du chef

Après avoir manqué huit des neuf derniers matches, le meneur a effectué son vrai retour face aux Sixers. Très bon dans les moments qui comptent, il a porté Indiana vers la victoire.

Le calendrier s’est répété. Les deux derniers matches joués par Malcolm Brogdon l’ont été face aux Sixers. D’abord le 31 décembre (très court retour, avec 8 minutes), puis ce lundi soir. Entre temps, et même un peu avant, le meneur des Pacers a été touché par des soucis divers et multiples : auriculaire, cuisse, dos et même une petite angine.

Là, l’ancien des Bucks a signé un véritable retour avec 21 points à 5/15 au shoot, 3/6 à 3-pts, 9 passes et 7 rebonds. Ses cinq points en une minute dans le dernier quart-temps ont mis les Pacers devant et il a également pris un rebond offensif capital à 30 secondes de la fin.

« Il a été énorme en dernier acte », souligne Domantas Sabonis, lui aussi de retour après une douleur au genou. « Je pense qu’il a été un peu hésitant au début, mais ensuite, il a retrouvé ses jambes et a mis des tirs. Comme il l’a fait depuis le début de la saison. »

« Il est le symbole de notre jeu »

Son début de match fut effectivement compliqué, avec un vilain 2/10 au shoot dans les trois premiers quart-temps. « Je manquais de cohésion aussi, avec mes coéquipiers, en première période », ajoute Malcolm Brogdon. « Les joueurs essayaient de s’adapter à moi. Quand on loupe trois ou quatre matches, on manque toujours du rythme. J’avais bon espoir de le retrouver à la fin du match. »

Ce fut le cas puisqu’en bon chef de meute, il a réservé ses meilleures actions pour le « money time ». « C’est notre leader, notre meneur », déclare Nate McMillan. « Comme il était absent depuis un moment, il manquait de rythme et de timing. Il a serré les dents, il a continué de parler à l’équipe. Il est le symbole de notre jeu. » 

T.J. Warren en parle comme d’un « coach sur le parquet ». Et cela s’observe dans les résultats : Indiana est à 19 victoires et 9 défaites avec lui, seulement 6 victoires et 6 défaites sans lui. Un Malcolm Brogdon en bonne forme sera d’autant plus important que les Pacers vont jouer six des sept prochains matches à l’extérieur et le 29 janvier, pour le retour à la maison, Victor Oladipo devrait être de retour. Avec son lot d’espoirs mais aussi de soucis d’adaptation.

Malcolm Brogdon Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2016-17 MIL 75 26 45.7 40.4 86.5 0.6 2.2 2.8 4.2 1.9 1.1 1.5 0.2 10.2
2017-18 MIL 48 30 48.5 38.5 88.2 0.5 2.8 3.3 3.2 2.7 0.9 1.4 0.3 13.0
2018-19 MIL 64 29 50.5 42.6 92.8 1.0 3.5 4.5 3.2 1.6 0.7 1.4 0.2 15.6
2019-20 IND 48 31 43.9 31.3 89.5 0.8 3.9 4.7 7.2 1.8 0.7 2.4 0.2 16.3
Total   235 29 47.2 38.5 89.5 0.7 3.0 3.8 4.3 2.0 0.9 1.6 0.2 13.5

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Indiana Pacers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés