Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Les Pelicans ne voulaient pas prendre de risque avec Zion Williamson

Avant d’annoncer qu’il ne rejouerait pas en Summer League suite à une petite alerte au genou, les Pelicans avaient déjà prévu de ménager le numéro un de la Draft.

En attendant la présaison en octobre prochain, il faudra donc se contenter de neuf petites minutes de Zion Williamson en version NBA.

Le numéro un de la Draft, touché au genou pendant son premier match de Summer League, est depuis mis au frigo pour travailler de son côté et effectuer des exercices avec les préparateurs physiques.

Une situation frustrante, mais même s’il était resté en pleine santé, l’ancien de Duke n’aurait pas joui d’un bien plus gros temps de jeu, nous annonce David Griffin.

« Quand Zion est arrivé, il n’avait pas joué un match de basket en cinq-contre-cinq depuis deux mois, et avec quelqu’un de son gabarit, on perd rapidement sa condition physique », explique le dirigeant des Pelicans. « On voulait utiliser ce moment pour le remettre en forme et faire la transition avec le camp de Team USA. Car passer de zéro à Team USA, ça aurait été dur. Il allait donc jouer un peu le premier match et peut-être le troisième. »

Sauf que, forcément, Zion Williamson est déçu d’être déjà bloqué même si David Griffin est rassurant et affirme que le joueur des Pelicans va bien.

« Il veut jouer mais il doit apprendre à faire cette transition entre l’université, où on est un peu protégé, et ce monde professionnel où les gens vous rentrent dedans. Je pense qu’il est conscient que la Summer League n’est pas un aboutissement. C’est un compétiteur naturel, il veut gagner, mais il sait qu’il manque de condition pour être performant à ce niveau. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

New Orleans Pelicans en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés