Pariez en ligne avec Unibet
  • TOR1.42NOR2.9Pariez
  • LAC1.8LAL1.95Pariez
  • TOR1.65BOS2.2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le Jazz reconnaît avoir été battu par plus fort que lui

Pas d’amertume des joueurs d’Utah, qui espèrent simplement revenir plus forts dans un an.

À peine 40% de réussite en cumulé, moins de 30% à 3-points, 33 ballons perdus, 43 fautes sifflées dont deux techniques. Mais un match haletant, intense, indécis jusqu’au bout. Houston et Utah ont tout donné pour ce Game 5, et ce sont finalement les Texans qui s’en sont sortis dans la dernière minute, envoyant le Jazz en vacances par la même occasion. 

« Bravo aux Rockets » les félicite Quin Snyder. « Évidemment, j’ai trouvé que les deux équipes s’étaient vraiment bien battues, et ce n’était pas le plus beau match de l’année, c’est le cas parfois quand deux équipes veulent vraiment gagner. »

« C’est ça, les playoffs. Ce n’est pas du beau jeu » complète Mike D’Antoni. « Tout le monde connaît tout le monde, tu ne peux piéger personne. C’est dur, il faut faire de grosses actions. C’est plus ou moins du un-contre-un, et il faut savoir défendre. »

Utah a tout tenté pour freiner James Harden, mais c’est la défense des Rockets qui aura fait la différence toute la série, et jusqu’à cette dernière minute où Utah a eu l’occasion de passer devant sur un tir lointain de Ricky Rubio, avant de perdre trois ballons sur les trois possessions suivantes.

Dont un subtilisé des mains de Donovan Mitchell par Eric Gordon, tout un symbole…

« On a joué dur. Il y a des choses que tu ne peux pas contrôler, d’autres que tu peux, et on l’a fait ce soir » assure l’Espagnol, qui n’a pas de regret à l’image de son équipe. « J’ai eu un 3-points ouvert pour prendre l’avantage à une minute de la fin, et je l’ai raté, mais ça ne se résume pas à ça, c’est tout le match qu’il faut voir. »

Réussir à repartir de l’avant

Et toute la série même. Le Jazz a été battu par plus fort que lui, et il faut maintenant essayer de repartir vers l’avant. « On va progresser » a lancé Ricky Rubio à Donovan Mitchell dans le vestiaire après une ultime embrassade. C’est l’objectif, mais c’est forcément très difficile d’y penser aujourd’hui après cette élimination au premier tour des playoffs.

« On a tout donné, on ne peut pas s’en vouloir » souligne Donovan Mitchell, qui veut revenir plus fort pour effacer ce terrible 4/22 d’hier. « On ne réussit pas sans échouer. » « Il faut mettre la ballon dans le panier au basket, et ils ont été meilleurs que nous » résume Rudy Gobert. « On espère apprendre et revenir plus forts l’an prochain » ajoute Derrick Favors.

« Ça peut paraître débile, mais on n’est pas loin d’être une super équipe » note Joe Ingles. Sauf qu’il faut attendre encore un an pour espérer avoir une chance de le prouver.

« Au final, le résultat est le même : 4-1 » rappelle l’Australien. « Il y a des choses qu’on peut améliorer, on se penchera dessus tout l’été, ce sera long et ennuyeux, mais on doit trouver des moyens de progresser et de nous mettre en position de revenir en playoffs. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Utah Jazz en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés