Pariez en ligne avec Unibet
  • TOR1.42NOR2.9Pariez
  • LAC1.8LAL1.95Pariez
  • TOR1.65BOS2.2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le Magic sonné mais pas abattu

Pour la troisième fois de suite, Orlando a été étouffé par Toronto. En plus de subir la loi de Kawhi Leonard, les Floridiens accumulent les erreurs en attaque et ils le payent très cher.

Si Kawhi Leonard est impressionnant avec 28 points de moyenne à 52% de réussite et 43% à 3-pts, et q’uil domine les défenseurs du Magic, Orlando souffre surtout pour marquer des points depuis le succès inaugural.

Effectivement, depuis trois matchs, les Floridiens affichent 86.6 points par match, à seulement 38% de réussite au shoot. La conclusion d’une accumulation de mauvais choix face certes à une superbe défense.

« Ils sont compliqués à jouer et ça se voit dès le début de match », raconte Steve Clifford. « Il faut faire bouger la balle. Quand on réussit à faire tourner la balle, on ne peut pas revenir à une logique individuelle, à savoir qu’on pourrait marquer sur leur tête. On doit comprendre comment jouer justement contre eux. Ça demande de la discipline. »

Trop de possessions laissées à Toronto

Une discipline entamée par deux écueils.

« Pour moi, ce sont les balles perdues et le rebond », pointe le coach. « On n’a pas une grosse marge d’erreur. On peut discuter sur le fait que la plus grosse différence dans le Game 3, ce fut le rebond offensif. Là, ce fut pareil. On n’y était pas. Il suffit de regarder les qualités de cette équipe. Si on perd le ballon, ce sera un problème pour nous. Et si on ne gagne pas la bataille du rebond de manière significative, on ne peut pas gagner. »

Le Magic a en effet perdu 16.3 ballons de moyenne sur les trois derniers matchs. Dans le Game 4, les 17 possessions gâchées ont amené 21 points pour les Raptors. Quant au rebond, la défense d’Orlando a laissé 15 rebonds offensifs en deux matchs à Kawhi Leonard et sa bande. Perdre des ballons et laisser des rebonds offensifs, c’est autant de munitions données à Toronto.

Trop de problèmes donc, qui arrivent au plus mauvais moment et expliquent en grande partie les deux revers.

« C’est dur, car ces fans attendaient ces matchs depuis tellement longtemps et c’est vraiment décevant de ne pas leur offrir une victoire », regrette Evan Fournier. « Voilà pourquoi on veut revenir ici pour un Game 6. »

Ils ont déjà gagné à Toronto, alors pourquoi pas…

Orlando doit maintenant imiter sa performance du premier match et aller gagner à nouveau à Toronto. Seulement, la série et la dynamique sont clairement dans les mains de la troupe de Nick Nurse. Il n’y a plus à calculer, il faut tout donner.

« On va, bien sûr, aller à Toronto pour gagner », annonce logiquement Aaron Gordon. « On a montré qu’on pouvait l’emporter là-bas. C’est l’idée : y aller pour se battre et arracher un Game 6. Si c’est le cas, alors on peut encore gagner la série. »

Méthode Coué ou véritable motivation ? Le Game 5 donnera les réponses.

« Ce n’est pas terminé tant que ce n’est pas fini », se rassure DJ Augustin. « On doit essayer de prendre une nouvelle victoire comme dans le Game 1. Ensuite, revenir et réussir à confirmer chez nous. On doit continuer de jouer, c’est tout ce qu’on peut faire. On doit continuer de se battre. On ne sait jamais ce qui peut se passer en playoffs. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toronto Raptors en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés