Pariez en ligne avec Unibet
  • TOR1.42NOR2.9Pariez
  • LAC1.8LAL1.95Pariez
  • TOR1.65BOS2.2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le Magic rebondit au meilleur des moments

Le Magic a su répondre présent à Atlanta malgré la fatigue, pour enchaîner une troisième victoire de suite.

Victorieux à Milwaukee samedi soir, les joueurs du Magic ont débarqué à Atlanta un peu avant 3h00 à l’aube dimanche, pour affronter les Hawks le soir même. Résultat ? Un nouveau succès, qui offre au club son premier back-to-back à l’extérieur depuis presque cinq ans.

Les hommes de Steve Clifford ont su rattraper les Hawks, les assommer, et les maintenir à distance, le tout sans montrer aucun signe de fatigue. Une performance pleine.

« Je leur ai juste dit que j’étais fier d’eux », confie l’entraîneur au Orlando Sentinel. « J’ai vu une performance de 48 minutes professionnelle, mature et déterminée. J’ai trouvé que nos gars avaient bien commencé le match et qu’ils avaient la bonne attitude. C’est dur de jouer contre Atlanta. C’était une bonne soirée pour nous. »

« Notre départ a été un peu laborieux, mais on s’est ressaisi » juge de son côté Jonathan Isaac.

Atlanta a ainsi fait la course en tête en début de match, mais Orlando est tranquillement repassé devant avant de faire le trou. Et Jonathona Isaac y est pour quelque chose : sur une action de quelques secondes à peine en milieu de deuxième quart-temps, il a contré trois fois John Collins avant de marquer à 3-points.

« On est encore en dehors du Top 8, on a encore du pain sur la planche »

Avec encore quelques paniers après la pause et finalement 17 points, le sophomore a bien aidé son équipe à garder les Hawks dans le rétroviseur. « C’est important parce qu’on a globalement eu du mal avec ça cette saison. On joue bien en première mi-temps puis on laisse les équipes revenir. Ça n’est pas arrivé ce soir », explique-t-il.

Atlanta n’est pas la meilleure équipe de la ligue, mais Milwaukee l’est, et Orlando va très bien en ce moment avec cette cinquième victoire en six matchs. Enchaîner à La Nouvelle-Orléans puis à la maison contre Charlotte permettrait aux Floridiens de partir en vacances l’esprit libre même si, Detroit ayant trois défaites de moins, ils ne pourront pas être dans le Top 8. Mais de toute façon, Nikola Vucevic refuse de regarder le classement.

« On n’en parle pas vraiment, on sait que c’est là, mais on prend les matchs les uns après les autres. On essaie de les aborder en se concentrant de manière spécifique sur chacun d’eux. On ne peut pas se permettre de regarder devant nous parce que c’est à ce moment-là que tu baisses d’intensité. On est encore en dehors du Top 8, on a encore du pain sur la planche. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Orlando Magic en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés