Pariez en ligne avec Unibet
  • TOR1.42NOR2.9Pariez
  • LAC1.8LAL1.95Pariez
  • TOR1.65BOS2.2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Bradley Beal optimiste après son rendez-vous avec le propriétaire des Wizards

Entre l’explosion de leur noyau dur et la blessure de John Wall, les Wizards sont en plein doute. Mais le rescapé Bradley Beal et le propriétaire Ted Leonsis sont sur la même longueur d’onde.

En à peine six mois, les Wizards ont transféré Marcin Gortat, Jason Smith, Kelly Oubre Jr., Markieff Morris et Otto Porter Jr., tout en perdant John Wall pour un an. De quoi pousser le rescapé Bradley Beal a prendre rendez-vous avec son propriétaire, pour savoir dans quelle direction va son club de toujours.

« Je ne préfère pas dévoiler le contenu de notre conversation, mais ça s’est vraiment bien passé », assure l’arrière au Washington Times. « On a juste parlé de ce qu’on allait faire pour aller de l’avant. »

Pas de demande de transfert à l’horizon a priori pour le double All-Star, malgré des signes de frustration affichés en début d’exercice et cette situation complètement chamboulée. Et toujours pas de tanking dans l’esprit de Ted Leonsis.

« Je donnerai toujours tout ce que j’ai jusqu’à ce que je quitte cet endroit », tient-il à préciser. « J’ai toujours été fan du principe de faire avec ce que tu as, qu’importe la situation, qu’importe qui est là ou pas, qui est blessé ou qui ne l’est pas. Je me bats toujours jusqu’au bout. »

Avec un effectif qui devrait encore changer : si lui, John Wall et Ian Mahinmi occuperont encore 80 millions de dollars dans la masse salariale l’an prochain, neuf joueurs sont susceptibles de faire leurs valises à l’intersaison.

« Brad est un winner »

Son duo avec John Wall a-t-il encore de l’avenir ? Leur supposée mauvaise entente a souvent été pointée du doigt ces dernières saisons, mais force est de constater qu’ils ont les même objectifs et la même manière de voir les choses.

« Mon jeu ne serait pas autant développé sans John », souligne d’ailleurs Bradley Beal, qui a pu compter sur la présence de son camarade lors d’un petit hommage à sa nouvelle sélection pour le All-Star Game. « Il incarne la franchise. C’est malheureux ce qui lui est arrivé. Il est avec nous autant que possible, et qu’il ait pu être là, c’était spécial. C’est un gars qui donne tout ce qu’il a chaque soir. »

Comme Bradley Beal, qui tient Washington à bout de bras et lui permet d’être dans la course en playoffs malgré le chaos.

« C’est une chose de mettre des points, c’en est une autre de scorer et d’être un leader », note son entraîneur Scott Brooks. « Il y parvient depuis deux ans, et maintenant c’est une nouvelle étape dans sa progression. Il va devoir sortir de sa zone de confort pour progresser, et il va y arriver. Brad est un winner. »

Bradley Beal Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2012-13 WAS 56 31 41.0 38.6 78.6 0.8 3.0 3.8 2.5 2.0 0.9 1.6 0.5 13.9
2013-14 WAS 73 35 41.9 40.2 78.8 0.7 3.0 3.7 3.3 2.1 1.0 1.8 0.3 17.1
2014-15 WAS 63 34 42.7 40.9 78.3 0.9 2.9 3.8 3.1 2.2 1.2 2.0 0.3 15.3
2015-16 WAS 55 31 44.9 38.7 76.7 0.8 2.7 3.4 3.0 2.1 1.0 2.0 0.2 17.4
2016-17 WAS 77 35 48.2 40.4 82.5 0.7 2.4 3.1 3.5 2.2 1.1 2.0 0.3 23.1
2017-18 WAS 82 36 46.0 37.5 79.1 0.7 3.7 4.4 4.6 2.0 1.2 2.6 0.4 22.7
2018-19 WAS 82 37 47.5 35.1 80.8 1.1 3.9 5.0 5.5 2.8 1.5 2.7 0.7 25.6
Total   488 34 45.2 38.4 79.8 0.8 3.1 4.0 3.7 2.2 1.1 2.2 0.4 19.8
A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Washington Wizards en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés