Pariez en ligne avec Unibet
  • TOR1.42NOR2.9Pariez
  • LAC1.8LAL1.95Pariez
  • TOR1.65BOS2.2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Tony Parker : « J’ai toujours essayé d’être un bon ambassadeur pour le basket français »

Deux matchs en deux semaines, et deux défaites. C’est le bilan des Suns face aux Hornets, et du même coup d’Elie Okobo face à Tony Parker. À chaque fois, l’élève n’a pu faire grand-chose face au maître, mais TP est le premier à défendre le bilan de l’ancien Palois, mais aussi à lui prédire un bel avenir.

« Il est très talentueux, et je pense qu’il a les outils nécessaires pour être bon en NBA » a expliqué le quadruple champion NBA à l’Arizona Central. « Il faut se donner à fond et essayer de prendre tout ce qu’on peut. Il faut être une éponge. Il faut apprendre le plus vite possible et le plus possible. L’année rookie est toujours compliquée. Il sera bien meilleur la saison prochaine, mais cette année, il doit emmagasiner le plus possible. »

« Je sais que beaucoup de joueurs ont grandi en me regardant »

Pour Elie Okobo, c’est un discours qui fait du bien alors que Phoenix est installé depuis plusieurs semaines à la dernière place de la conférence Ouest et qu’il n’est pas parvenu à s’imposer réellement dans la rotation.

« Gamin, Tony Parker était un exemple pour moi. Ma mère ne voulait pas que je me lève à 4h00 du mat pour le regarder » se souvient-il. « “Il était vraiment patient en attaque. Il gardait la balle sur le deuxième écran, il lisait la défense. Il le faisait vraiment bien, et je pense que je dois travailler là-dessus, et juste être en confiance sur le terrain dans ce que je fais. »

Cette confiance, elle va s’acquérir avec le temps, et TP lui a donc donné quelques conseils pour la suite lors d’un diner à Phoenix en compagnie de Boris Diaw et Nicolas Batum. « Je lui ai demandé comment il faisait pour être aussi bon et aussi rapide tout en étant régulier » raconte Elie Okobo. « Il m’a dit qu’il n’y avait que le travail et le fait d’essayer de rester positif au maximum, même quand il y a des hauts et des bas pendant une carrière. On ne peut pas simplement être un bon joueur et le rester tout le temps. Il faut ajouter du travail pour être régulier. »

Pour TP, ses conseils sont normaux, et il tient à conserver ce rôle auprès des jeunes qui débarquent en NBA. « J’ai toujours essayé de faire de mon mieux pour être un bon ambassadeur pour le basket français. Je sais que beaucoup de joueurs ont grandi en me regardant, de la même façon que notre génération avait regardé Michael Jordan et Magic Johnson. Beaucoup de gars m’ont regardé quand on gagnait des titres avec les Spurs. J’ai toujours pris très au sérieux le fait d’être un bon exemple. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Phoenix Suns en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés