News

Ricky Rubio, tant que la défense va…

Cette nuit dans l’Utah, Dennis Smith Jr. ne s’est pas beaucoup foulé en défense. Son adversaire direct, Ricky Rubio, en a profité pour compiler son 4e double-double de la saison (10 points et 12 passes). Mais avec quelle maladresse au tir ! Malgré une grande majorité des tirs laissés ouverts par le sophomore des Mavs, l’Espagnol a terminé la partie avec un piètre 3/13 aux shoots. Parmi ses loupés, on compte même un layup de chaque main…

Sa prestation offensive de cette nuit est symptomatique du début de saison de Ricky Rubio. Toujours bon meneur gestionnaire (8 passes de moyenne mais 3 pertes de balles), l’ancien Wolf peut de nouveau être pointé du doigt pour ses pourcentages d’adresse, véritable « marronnier » depuis le début de sa carrière. Après 11 matchs, il fait bien pire que son 38% de réussite en carrière : 10 points de moyenne avec seulement 31.5% d’adresse, dont 29% derrière l’arc. « J’essaie de trouver mon rythme, reconnait l’homme du Jazz. « Mais je ne m’en soucie pas du tout. »

Ricky Rubio se doute bien que l’adresse d’un joueur peut aller et venir, et c’est particulièrement vrai chez lui. La saison passée, sa plus aboutie en carrière au niveau du « scoring », le meneur avait d’ailleurs alterné entre des mois riches en points inscrits avec de très bons pourcentages, et d’autres, avec tout l’inverse.

Alors, en attendant de connaître un nouveau temps fort durable, Ricky Rubio fait comme les autres maladroits de cette ligue : il se concentre sur la défense.

« La défense est ce sur quoi je souhaite me focaliser. Notre attaque suivra. On score 110, 115 points par match. Mais la défense est notre identité. Évidemment, tout le monde a travaillé pendant l’été et chacun veut le montrer. Mais final, c’est un sport d’équipe. Ce n’est pas la bonne équipe pour montrer tes progrès individuels. »

Outre Ricky Rubio mais dans une moindre mesure, Joe Ingles, qui n’a jamais autant shooté de loin, est aussi sous ses standards des deux dernières saisons (41% seulement). Pour Quin Snyder, la maladresse de ses arrières peut s’expliquer par la sélection des tirs. « C’est quelque chose de délicat », dit le coach à propos de cette sélection. « On veut voir les gars être agressifs et shooter en confiance. Il faut aussi « sentir » le jeu et ce que fait l’équipe adverse. »

Ricky Rubio Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2011-12 MIN 41 34 35.7 34.0 80.3 0.5 3.7 4.2 8.2 2.4 2.2 3.2 0.2 10.6
2012-13 MIN 57 30 36.0 29.3 79.9 0.8 3.3 4.0 7.3 2.5 2.4 3.0 0.1 10.7
2013-14 MIN 82 32 38.1 33.1 80.2 0.7 3.4 4.2 8.6 2.7 2.3 2.7 0.1 9.5
2014-15 MIN 22 32 35.6 25.5 80.3 0.9 4.8 5.7 8.8 2.7 1.7 2.9 0.1 10.3
2015-16 MIN 76 31 37.4 32.6 84.7 0.5 3.8 4.3 8.7 2.6 2.1 2.5 0.1 10.1
2016-17 MIN 75 33 40.2 30.6 89.1 0.9 3.2 4.1 9.1 2.7 1.7 2.6 0.1 11.2
2017-18 UTH 77 29 41.8 35.2 86.6 0.6 4.0 4.6 5.3 2.7 1.6 2.7 0.1 13.1
2018-19 UTH 16 30 35.2 28.8 82.5 0.3 3.0 3.3 6.6 3.4 1.6 3.1 0.1 11.4
Total   446 31 38.3 32.2 83.6 0.7 3.6 4.3 7.9 2.7 2.0 2.8 0.1 10.9
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *