Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
BOS
ATL1:00
CHA
NYK1:00
BRO
WAS1:30
CLE
MIL1:30
PHI
IND1:30
MEM
MIA2:00
DEN
OKC4:00
POR
TOR4:00
SAC
GSW4:00
News

En signant aux Bulls, Jabari Parker vit un rêve éveillé

C’est en toute sobriété, dans un costume noir aux rayures blanches, que Jabari Parker s’est présenté à la presse et au public de Chicago il y a quelques instants, accompagné de sa famille, son agent et son coach du lycée. 

Tout juste signé pour 40 millions sur deux ans (avec une « team option » pour la deuxième année), Jabari Parker se prépare à jouer prochainement sous les couleurs des Bulls après quatre saisons passées, non loin de l’Illinois, à Milwaukee. Pour lui, cette arrivée constitue plus qu’une simple étape : il revient chez lui, là où il est né il y a 23 ans.

« [En tant que natif de Chicago], on rêve toujours de devenir un Bull. C’est un rêve devenu réalité », a t-il déclaré durant la conférence de presse. « Il n’y a pas de meilleure façon de vivre mon rêve de que de jouer là où j’ai grandi. Porter ce rouge, ce blanc et ce noir, ça ressemble à un rêve. »

Chicago était une évidence

Ce retour au bercail est aussi pour lui une opportunité de tourner la page puisque son début de carrière professionnel a été entaché par les blessures. Il a ainsi manqué 141 matchs en quatre ans, soit plus d’une saison et demie cumulée. Cette infortune fut évidemment accompagnée d’une détresse psychologique que Jabari Parker a appris à dompter et il compte bien servir de modèle pour tous ceux qui affrontent ces difficultés.

« La première fois que je me suis blessé, je me suis vraiment demandé pourquoi [cela m’arrivait]… mais ne pas avoir de difficulté dans la vie est irréaliste », ponctue le joueur. « J’espère donc être un bon exemple pour aider les gens qui traversent des situations similaires. »

À ce titre, le parcours de Jabari Parker rappelle celui de Derrick Rose : deux natifs de Chicago South Side, fauchés par leurs ligaments croisés du genou gauche. En admirateur fidèle, le néo-Bull a pris soin d’avoir un mot pour le MVP 2011.

« Quoi qu’il arrive, Derrick est une légende. Les blessures font partie de la vie. Tout le monde en a une. Derrick est l’un des meilleurs joueurs à avoir jamais joué au basket et c’est l’une des plus belles icônes de Chicago. »

À l’écoute de ses propos, il est clair que Chicago manquait au n°2 de la Draft 2014 et pour dissiper les quelques doutes restants, il rappelle que sa décision fut une évidence.

« Il y a eu d’autres équipes qui m’ont sollicité mais dès que j’ai entendu l’intérêt de Chicago, je me devais de sauter sur l’opportunité. »

Jabari Parker Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2014-15 MIL 25 30 49.0 25.0 69.7 2.0 3.5 5.5 1.7 1.7 1.2 1.9 0.2 12.3
2015-16 MIL 76 32 49.3 25.7 76.8 1.6 3.6 5.2 1.7 2.0 0.9 1.5 0.4 14.1
2016-17 MIL 51 34 49.0 36.5 74.3 1.6 4.6 6.2 2.8 2.2 1.0 1.8 0.4 20.1
2017-18 MIL 31 24 48.2 38.3 74.1 1.4 3.5 4.9 1.9 1.6 0.8 1.5 0.3 12.6
2018-19 CHI 28 31 45.6 29.3 72.4 1.2 5.9 7.1 2.3 2.4 0.6 2.7 0.4 15.8
Total   210 31 48.5 33.7 74.4 1.6 4.1 5.7 2.1 2.0 0.9 1.8 0.4 15.4
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *