News Résumé

Las Vegas Summer League : le récap complet de la 4e journée

La première phase de la ligue d’été de Las Vegas touche à sa fin. Ce mardi se dérouleront les ultimes rencontres de poule avant de passer à la phase éliminatoire du tournoi. Et certaines équipes se sont déjà bien détachées avec un bilan irréprochable de trois victoires en trois matchs. Il s’agit des Rockets, des Suns et des Nuggets.

DeAndre Ayton et De’Anthony Melton ont été les joueurs en vue dans ces équipes en pleine bourre. Demain, les Blazers et les Lakers tenteront de les imiter en restant invaincus. Ce sera respectivement face à San Antonio et face à New York, pour un classique Lakers – Knicks en coucher de rideau.

LE MVP DU JOUR

De’Anthony Melton (26 points, 10 rebonds, 5 passes, 2 interceptions, 1 contre)
Houston Rockets

Rendu inéligible en NCAA dans le scandale qui a récemment éclaboussé USC, De’Anthony Melton a pris son baluchon, direction la draft NBA. Il y a été sélectionné de justesse en 46e position. Mais le garçon est revanchard, comme il l’a démontré pour propulser les Rockets à une 3e victoire de suite face aux Clippers. Avec une fiche statistique remplie de bout en bout.

LES MEILLEURES PERFORMANCES

Cheick Diallo (25 points, 6 rebonds)
New Orleans Pelicans

Après deux saisons dans la ligue à 5 points et 4 rebonds de moyenne, Cheick Diallo fait figure de vétéran en ligue d’été. Et face à Detroit, l’intérieur malien a été à la hauteur avec 25 points et 6 rebonds, avec un très propre 9/17 aux tirs.

Henry Ellenson (13 points, 10 rebonds, 7 passes)
Detroit Pistons


Henry Ellenson aura frôlé le triple double dans la victoire des Pistons sur les Pelicans… mais il aura aussi été bien dépensier sur le Strip avec 6 balles perdues. L’ailier fort de Detroit continue donc de montrer de belles choses sur cette ligue d’été, notamment dans sa polyvalence. Un peu bridé par Stan Van Gundy, il obtiendra peut-être plus de libertés avec Dwane Casey, qui était présent en tribunes pour suivre l’affaire.

OG Anunoby (19 points, 6 rebonds)
Toronto Raptors

S’il a été un peu trop gourmand en attaque, avec 6/14 au final dont 4/10 à 3-points, OG Anunoby a été vaillant dans la défaite face à OKC. À plusieurs reprises, le jeune Raptor est allé se casser les dents sur la défense du Thunder bien solidaire sous le cercle. Il se sera au moins vengé en fin de partie avec un énorme contre sur Daniel Hamilton. Pour l’ensemble de son oeuvre sur le tournoi néanmoins, et un bon paquet de dunks au passage, il mérite au moins une mention.

Rashawn Thomas (17 points, 12 rebonds)
Oklahoma City Thunder

Le pensionnaire du Blue, Rashawn Thomas, est familier des ligues d’étés. Non drafté en 2017, il évolue à l’année dans l’équipe B du Thunder et il veut donc se montrer à Vegas. Avec un solide double double à 17 points et 12 rebonds, il a réussi son coup ! Il a surtout été diablement efficace avec 5/9 aux tirs et 7/9 aux lancers.

Cedi Osman (25 points, 6 rebonds, 6 passes)
Cleveland Cavaliers

Economisé sur le match précédent, Cedi Osman a renfilé les baskets pour affronter les Pacers. Et l’international turc a été à la pointe de la cavalerie avec 25 points, 6 rebonds et 6 passes. Osman a déployé toute la palette. A ses côtés, le rookie Collin Sexton a fini à 21 points et 4 passes pour parfaitement compléter le travail.

Chris McCullough (20 points, 8 rebonds, 3 contres)
Philadelphia 76ers

En sortie de banc, Chris McCullough a envoyé du lourd ! Aérien au possible, le joueur de G-League a été sur tous les bons coups à la claquette et au contre. Il a tout simplement porté à lui seul l’effort de résistance des Sixers, mais en vain ! Drafté en 2015 par les Nets, Chris McCullough cherche encore un vrai point de chute. À Philly, ça s’annonce assez bouché…

Devin Robinson (22 points à 8/10 aux tirs)
Washington Wizards

C’est ce qu’on appelle une copie très propre ! Devin Robinson a été un des grands artisans de la victoire des Wizards avec 22 points à 8/10 aux tirs. Il a été impeccable dans le jeu, concluant les actions collectives ou s’occupant simplement des affaires courantes en toute confiance. Et quelle facilité athlétique. Ses accélérations sont dévastatrices en contre-attaque. Par ailleurs, Troy Brown place encore 23 points plus 8 rebonds. L’ancien Duck pourrait être une pioche très intéressante…

Miles Bridges (20 points, 7 rebonds)
Charlotte Hornets

On aurait pu encore vous mettre Willy Hernangomez qui termine encore en double double à 17 points et 11 rebonds. Mais on préfère évoquer Miles Bridges qui signe 20 points et 7 rebonds. Ça n’aura pas suffi avec une large défaite de 20 points, mais l’ancien de Michigan State a été très entreprenant. Il a rentré son premier tir derrière l’arc et a ensuite fait parler sa puissance, au rebond offensif et en pénétration. Il y a encore du déchet mais aussi beaucoup de potentiel.

Sterling Brown (27 points, 7 rebonds)
Milwaukee Bucks

Désormais passé de l’autre côté de la barrière des rookies, Sterling Brown se sent pousser des ailes. L’arrière shooteur est l’option n°1 dans l’attaque des Bucks à Vegas, et il n’a pas déçu face à Denver. Ça ne s’est pas conclu en victoire mais ça reste tout de même une belle démonstration offensive pour un joueur appelé à contribuer la saison à venir.

Monte Morris (20 points, 8 passes, 6 rebonds)
Denver Nuggets

L’ancien d’Iowa State a foulé les parquets à trois reprises seulement pour sa saison rookie et il a donc beaucoup à prouver. Dans la victoire de Denver contre les Bucks, il a parfaitement fait tourner la boutique. Il a bien alterné entre la distribution et la pris de risque individuelle.

DeAndre Ayton (17 points, 13 rebonds)
Phoenix Suns

Les matchs se suivent et se ressemblent pour les Suns à Las Vegas. DeAndre Ayton continue d’enfiler les bonnes performances. Devant plusieurs groupes de fans des Suns, le n°1 de la Draft a encore sortir les biscotos. Après avoir froissé Marvin Bagley III, il a cette fois dominé la paire Isaac – Bamba du Magic (4/13 aux tirs en cumulé). Un nouveau double double pour le pivot des Suns à 17 points et 13 rebonds.

Shai Gilgeous-Alexander (25 points, 5 passes, 4 rebonds, 2 interceptions)
LA Clippers

MVP de la journée d’hier, Shai Gilgeous-Alexander est donc insatiable ! Avec 25 points, 5 passes et 4 rebonds, il a encore illuminé le jeu des Clippers. Malheureusement, ça n’a pas suivi avec la seconde unité. Mais le meneur canadien de 19 ans a de nouveau été intenable avec son activité défensive et un tir à mi-distance bien solide.

LES FRANÇAIS

Guerschon Yabusele (Boston) : 14 points (6/10 aux tirs dont 0/1 à 3-points), 8 rebonds, 2 passes, 2 contres et 2 balles perdues en 25 minutes

Elie Okobo (Phoenix) : 0 point (0/4 aux tirs), 3 passes, 2 rebonds et 2 balles perdues en 15 minutes

David Michineau (LA Clippers) : 2 points (1/7 aux tirs dont 0/2 à 3-points), 4 rebonds et 1 balle perdue en 11 minutes

Petr Cornelie (Denver) : 8 points (3/6 aux tirs dont 1/3 à 3-points), 2 passes et 2 balles perdues en 9 minutes

Les résultats de la 4ème journée

Cox Pavilion

New Orleans vs. Detroit (97-105)
Indiana vs. Cleveland (88-93)
Charlotte vs. Boston (80-100)
Milwaukee vs. Denver (83-90)
Brooklyn vs. Minnesota (69-78)

Thomas & Mack

Toronto vs. Oklahoma City (82-92)
Washington vs. Philadelphia (87-75)
Golden State vs. Dallas (71-91)
Orlando vs. Phoenix (53-71)
LA Clippers vs. Houston (90-104)

Le programme de demain

Cox Pavilion
San Antonio vs. Portland
Atlanta vs. Chicago

Thomas & Mack

Utah vs. Miami
Sacramento vs. Memphis
Los Angeles Lakers vs. New York

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *