News

Le MVP de la nuit : 38 de fièvre pour Klay Thompson

Il n’y a pas que Kevin Durant et Stephen Curry qui peuvent briller chez les Warriors, et Klay Thompson s’est fait un plaisir de le rappeler aux Bulls cette nuit. Pendant que le premier nommé faisait son match avec 19 points, 8 rebonds et 7 passes, les deux autres ont rejoué leurs meilleurs tubes pour se défaire de Bulls accrocheurs.

« C’était un match « Splash Brothers » old school » souriait Steve Kerr après la rencontre. « Ils ont été on fire tous les deux en même temps et quand ça arrive, on est évidement très dur à battre. »

Sans Draymond Green, Andre Iguodala et Jordan Bell, blessé dès les premiers instants de la partie, les deux « frères » ont d’abord dû s’employer pour annuler un 17-0 de leurs adversaires à cheval sur les deux premiers quart-temps. Avant de sortir le grand jeu dans le troisième, avec trois tir primés de Klay Thompson en 1 minute 18 au retour des vestiaires, imité par Stephen Curry et ses trois banderilles quelques minutes plus tard. Sur ce 25-6 décisif, les deux hommes ont inscrits 22 points.

« Klay a pris feu, j’ai mis quelques 3-points, on a fait des stops : c’est la recette de notre succès » résume le double MVP pour le SFGate. « On n’a pas bien joué dans le deuxième quart puis à la fin du quatrième. Mais sur les 48 minutes, on a essayé d’imposer notre rythme. »

Premier joueur à 150 3-points cette saison

Chicago s’est effectivement montré de nouveau pressant dans la dernière ligne droite, au cours de laquelle Klay Thompson a dû sortir quelques gros tirs, dont ce 3-points incroyable sur la pointe des pieds dans le corner qui lui permet de devenir le premier joueur à dépasser les 150 tirs primés cette saison.

« Il est très dur à défendre. Surtout quand tu as KD et Steph à côté. Pachulia est un bon poseur d’écrans. Il faut avoir la tête qui pivote tout le temps » concède Zach LaVine, cité par NBC Sports, et rejoint par David Nwaba : « Dès qu’ils ont le moindre espace, ils tirent. »

L’arrière a dans un premier temps inscrit sept points dans ce quatrième quart pour laisser un matelas confortable à son équipe, puis un panier hyper important quand les Bulls sont revenus à -5 à 3 minutes de la fin, avant de valider la victoire sur la ligne des lancers. Sa ligne de stats : 38 points – son record cette saison – à 12/22 aux tirs dont 7/13 à 3/points.

Une victoire pas anodine du tout puisqu’elle permet aux champions en titre d’égaler leur record de victoires consécutives à l’extérieur, avec désormais 14 « W » au compteur. Et la Dub Nation peut remercier Klay Thompson.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *