News

Rudy Gobert prolonge à Utah pour plus de 100 millions de dollars sur 4 ans !

NBA: OCT 23 Jazz at ClippersSi la prolongation de Rudy Gobert à Utah ne faisait guère de doute, la question était de savoir si le Français parapherait son contrat dès maintenant ou l’été prochain. La bonne nouvelle tombe finalement avant l’ultimatum fixé par la ligue : le pivot prolonge pour un contrat légèrement supérieur à 100 millions de dollars, entre 101 et 102 millions sur 4 ans, d’après The Vertical.

Même s’il aurait peut-être pu prétendre à une rémunération légèrement supérieure l’été prochain, cela reste évidemment un salaire de rêve pour le Français et l’assurance d’être l’un des piliers de la franchise sur le long terme. À noter que ce contrat ne prendra effet qu’à partir de la saison prochaine.

Reste à savoir comment Utah parviendra à gérer les questions contractuelles du reste de l’effectif puisque Gordon Hayward peut tester le marché dès l’été prochain, que Derrick Favors peut négocier une prolongation anticipée tandis que Rodney Hood et Dante Exum seront eux aussi éligibles à une prolongation dès l’été prochain.

Bouna N’Diaye, éprouvé mais euphorique

Du côté de son représentant Bouna N’Diaye, c’est évidemment une grande joie, d’autant que d’après lui, rien ne l’assurait de prolonger avant la date limite.

« Les négociations étaient très longues. Cela a duré plusieurs mois. En fait, tout s’est fait aujourd’hui. » nous raconte t-il, avant d’expliquer pourquoi Utah s’est manifesté aussi tard. « Ils avaient tous les leviers de leur côté. Ils auraient pu attendre un an et signer l’an prochain. Et l’été prochain, ils auraient pu laisser une équipe faire une offre et s’aligner. Donc, de leur côté, c’était no stress. Nous n’avions aucune certitude. »

Quant à l’éventualité de signer un contrat plus lucratif l’été prochain, Bouna N’Diaye préfère en rigoler. Après tout, comment refuser 100 millions de dollars ?

« Au bout d’un moment, la valeur de l’argent devient… abstrait. On parle de dizaines de millions de dollars mais tout ça est tellement virtuel. On ne peut pas refuser un tel contrat. »

Pour l’agence ComSport, c’est la conclusion d’un été incroyable entre les contrats de Nicolas Batum (120 millions de dollars sur 5 ans), Evan Fournier (85 millions de dollars sur 5 ans) ou Ian Mahinmi (64 millions sur 4 ans) qui le place parmi les meilleures agences des États-Unis au regard du faible vivier de joueurs.

« Nous sommes arrivés au sommet d’un col, d’une montagne et la question, c’est de savoir si on peut encore aller plus loin ou chuter » nous dit-il, euphorique. « C’est quelque chose auquel je me suis toujours accroché : tout est possible. Tout est possible avec des valeurs humaines et ces joueurs représentent ces valeurs. Nous sommes très fiers. »

Rudy Gobert Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2013-14 UTH 45 10 48.6 0.0 49.2 1.1 2.3 3.4 0.2 1.3 0.2 0.7 0.9 2.3
2014-15 UTH 82 26 60.4 0.0 62.3 3.2 6.2 9.5 1.3 2.1 0.8 1.4 2.3 8.4
2015-16 UTH 61 32 55.9 0.0 56.9 3.4 7.5 11.0 1.5 2.7 0.7 1.9 2.2 9.1
2016-17 UTH 81 34 66.1 0.0 65.3 3.9 8.9 12.8 1.2 3.0 0.6 1.8 2.6 14.0
2017-18 UTH 56 32 62.2 0.0 68.2 3.0 7.8 10.7 1.4 2.7 0.8 1.9 2.3 13.5
2018-19 UTH 13 34 72.1 0.0 61.9 3.5 10.0 13.5 1.4 3.3 0.9 1.9 2.4 16.3
Total   338 28 62.0 0.0 62.8 3.1 7.0 10.1 1.2 2.5 0.7 1.6 2.2 10.2
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *