News

Kris Dunn apprend vite

dunnDifficile pour un rookie de mieux démarrer sa carrière professionnelle. Face aux Grizzlies, Kris Dunn a réussi ses 4 premières tentatives.

Le meneur a conclu sa première rencontre avec 8 points à 4/6 au shoot et 4 rebonds, dans une ambiance détendue, sans pression.

« Tout s’est arrêté après le premier match de présaison », explique-t-il au Star Tribune. « Là, j’ai eu la frousse. Maintenant, je suis plus à l’aise. Je n’étais pas nerveux. Jouer devant une telle foule, c’est génial. C’est le genre de rencontre dans lesquelles j’ai envie de jouer. »

Il a notamment été mis en bonne condition par Karl Anthony-Towns.

« Karl m’a trouvé et m’a rendu les choses faciles en m’offrant des paniers faciles. Pour le rythme, ça m’a aidé. Le plus important, c’est d’avoir des shoots faciles. »

En présaison, Dunn avait connu une période de vache maigre avec 22 % de réussite au shoot dont un très vilain 1/10 à 3-pts. Pour rapidement s’améliorer, il a effectué de longues séances d’études.

« Cela m’a préparé. J’ai appris sur moi-même : comment évoluer dans un système, avec des joueurs talentueux autour de moi, quel est mon rôle dans l’équipe… Cela m’a montré ce que je devais travailler. »

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *