Présaison
NBA
Présaison
NBA
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Gracin Bakumanya aux Suns : « Une situation idéale pour moi »

gracin-bakumanya

Après deux saisons à Antibes, Gracin Bakumanya s’est inscrit à la draft cette année mais n’a pas eu la chance d’être sélectionné par une franchise NBA. Le travail a néanmoins payé et le jeune Congolais (2m12, 19 ans) a signé son premier contrat NBA (non garanti) avec les Phoenix Suns. Objectif NBA, avec passage vraisemblable en D-League. Interview.

Cette signature aux Suns, c’est la première étape vers une saison en NBA. Qu’est-ce qui vous attend ces prochaines semaines ?

Exactement, c’est une première étape. J’ai l’honneur de participer au training camp des Phoenix Suns. Nous aurons plusieurs entrainements par jour et six matchs d’ici fin octobre. Je tiens à remercier la franchise de m’avoir offert cette opportunité.

NBA donc, D-League certainement. Pourquoi ne pas être resté en Europe, à Antibes, pour continuer à progresser ?

L’idée de la D-League est de mon agent. Antibes m’a beaucoup apporté ces deux dernières saisons, tant sur qu’en dehors du terrain. Aujourd’hui, je me sens prêt à franchir une étape supplémentaire dans mon développement physique et mental, et sur ces aspects, les USA sont au top. Si on ajoute à cela l’opportunité de s’aguerrir en D-League face à des seniors, je peux dire que c’est une situation idéale. Avec 50 rencontres en 5 mois, mon corps va déjà pouvoir se préparer au rythme NBA.

Avant cela, il y a eu la draft où vous n’avez pas été sélectionné. Pas trop déçu de ne pas avoir entendu son nom cité par Adam Silver ? Etait-ce un bon choix de se présenter ? 

La déception était évidemment présente pendant deux jours. Mais j’ai transformé cette déception en énergie afin d’encore plus travailler. Concernant le timing, j’avais conscience que c’était un risque mais en soi, la draft n’est qu’une étape, cela n’a jamais été l’objectif final. Aujourd’hui je suis à Phoenix et cela me fait dire que nous avons eu raison d’aller jusqu’au bout de nos idées.

Bismack Biyombo, Serge Ibaka, Emmanuel Mudiay… le contingent congolais continue à grandir. Etes-vous en contact avec eux ?

Je n’ai pas encore eu l’occasion d’échanger avec eux. J’espère surtout que j’aurai la chance un jour de porter le maillot de l’équipe nationale. Mais j’ai surtout une pensée pour tout mes compatriotes qui vivent des moments difficiles au pays. J’espère que la situation va rapidement se stabiliser. Il y a tellement de belles choses à faire là-bas…

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Phoenix Suns en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés