Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
CHA
IND1:00
PHI
NOR1:00
ATL
TOR1:30
BOS
NYK1:30
CLE
LAL2:00
CHI
PHO2:00
HOU
DET2:00
MIL
POR2:00
MIN
DEN2:00
DAL
BRO2:30
SAS
MEM2:30
UTH
SAC3:00
GSW
OKC4:30
News

La coqueluche Alan Williams devrait rester à Phoenix

alan_williamsNon-drafté à sa sortie de l’université de California-Santa Barbara en 2015, Alan Williams a rejoint Phoenix début mars après un passage en Chine. Engagé dans un premier temps pour un contrat de 10 jours grâce à un titre de meilleur rebondeur de CBA sur son CV (15.4 prises par match), l’ailier-fort a convaincu ses patrons de le garder jusqu’à la fin de la saison. Voir même un peu plus…

« Il y a des chances qu’il ait sa place dans le roster » affirme le General Manager Ryan McDonough à l’Arizona Central. « On a jusqu’au 1er septembre pour voir ça. On lui a dit de prévoir de rester avec notre groupe et de continuer à venir s’entraîner. Il est originaire de Phoenix et il est ici la plupart du temps. Il passe énormément de temps à la salle et je crois qu’on peut remarquer ses progrès physiques comme dans le jeu. »

Il a fait ses preuves sur le banc

Pourtant, avec ses 68 minutes jouées sous la tunique de Suns, combinées à l’arrivée des rookies Dragan Bender et Marquese Chriss qui se feront un plaisir de les lui prendre, les voyants n’ont a priori aucune raison d’être au vert. Mais voilà, la différence, Alan Williams ne la fait pas sur le terrain mais en coulisse.

« Il est super dans le vestiaire, il est super avec le staff  » poursuit le GM. « De tous les joueurs dans le vestiaire il est probablement le plus populaire. Ce que je veux dire c’est que tout le monde aime Alan, et ce parce qu’il est le premier à se lever du banc quand les choses se passent bien sur le parquet. C’est le premier à relever un gars tombé par terre, comme l’an passé avec Ronnie Price contre Minnesota avec des arbitres qui le regardaient genre « Retourne t’asseoir, dégage du terrain » alors que le ballon était en jeu. »

Une anecdote qui résume bien ce qu’on attend de lui : être présent pour l’équipe, mais plutôt sur le banc que sur le parquet. Malgré tout, ses 12 points et 11 rebonds de moyenne en Summer League pourraient lui donner de l’importance, cette fois-ci, au coeur de la raquette des Suns.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *